Calogero

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Calogero

Message par Admin le Jeu 30 Avr 2009 - 10:58

Un grand merci Manumeuh pour cette info.
Tu as du passer une super bonne soirée.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par fée du logis le Jeu 30 Avr 2009 - 11:37

2 idoles pour le prix d'une quelle chance.
Faut venir nous raconter le concert,on veut savoir.

fée du logis

Nombre de messages : 559
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 05/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Calogero sur Canal + ce jeudi 30 avril

Message par Admin le Jeu 30 Avr 2009 - 11:40

CANAL +
06h55 : Maïtena Biraben recevra dans "La matinale" Manuel Valls.
12h40 : Bruce Toussaint recevra / dans "L'édition spéciale".
19h00 : Michel Denisot recevra dans "Le grand journal" François Bayrou, Calogero et Ron Howard.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Interview Calogero Interview Calogero le 29 avril 2009

Message par Admin le Jeu 30 Avr 2009 - 11:59


Calogero a souhaité appeler son dernier album "L'embellie" car il avais envie de faire des chansons ouvertes, lumineuses. Pour plus d'explications, Zikeo.com est allé à la rencontre de l'artiste.




Nouvel album, à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles expériences ?
Oui, comme toujours j'aime bien bifurquer tout en restant moi-même, aller chercher de nouveaux horizons, au niveau des musiques et des textes. L'équilibre difficile est qu'il faut que ça te ressemble, ne pas être seulement dans une posture.

Tu es allé chercher des auteurs dans des univers très différents ?
Oui, ils n'ont a priori pas le même univers que moi. Ce qui est intéressant c'est la découverte de l'autre, de gens que tu ne connais pas et qui ont forcément un avis sur ta musique, avoir leur point de vue, savoir s'ils vont être inspirés ou pas par ma musique.

C'est ça qui est intéressant...
C'est assez intime de confier mes musiques à des auteurs. Je passe beaucoup de temps sur les mélodies, pour faire en sorte qu'elles soient émouvantes en y incluant mes références. Je me mets à leur place, y mettre des mots n'est pas facile pour l'autre. C'est pour ça que j'ai voulu aller chercher des auteurs avec qui je n'avais jamais travaillé pour avoir un regard neuf et chanter de nouveaux mots.

De qui s'agit-il ?
Dominique A a écrit trois chansons, Dick Annegarn en a fait deux, Marc Lavoine une, Kent a fait le titre de l'album « L'embellie ». Grand Corps Malade a signé un texte avec Alana Fillipi. Jean Jacques Goldman a écrit le single C'est dit.

Et un auteur Italien !
Piero Pelu, l'ancien chanteur de Litfiba.

On va dire que tous ces auteurs ont raconté une histoire qui t'a convenu mais tu leur as quand même indiqué ce que tu voulais dire. Il y a avait déjà des intentions de ta part dans cet album.
C'est peut être l'album le plus viscéral. J'étais chargé d'émotions et je savais où je voulais en venir, ce qui n'est pas toujours le cas. Parfois je fais des mélodies, je me dis on verra bien, on parlera peut être de ça, ou de ça... Si ce n'est de suggérer des thèmes, j'ai essayé d'avoir des entretiens avec les gens, de parler avec eux. Les seuls textes que j'ai mis en musique sont les textes de Dominique A, avec qui j'ai dû parler une heure. Je lui ai raconté ce que je vivais sur le moment, pour qu'il puisse sentir un peu à qui il a affaire. Un mois après j'ai reçu 4-5 textes magnifiques et je les ai mis en musique.

Revenons un peu en détail sur ces auteurs et ce qu'ils ont pu t'apporter. Ils ont une couleur. Tu savais à qui t'adresser, tu connaissais leurs états d'esprit. Prenons Dominique A, tu es allé chercher quoi chez lui ?
Chez Dominique A, je suis allé chercher sa poésie. C'est un artiste qui me touche énormément et qui a une manière de dire les choses avec beaucoup de pudeur et de clarté à la fois, c'est ce que je suis allé chercher dans ses textes. Ce qui me plait est de faire des chansons qui restent lisibles, compréhensibles, mais avec quelque chose de sophistiqué. C'est ça qui me plait, que ce soit à la fois populaire et sophistiqué. Cet album reflète bien la manière dont je conçois la musique, plein de gens d'horizons différents qui se retrouvent sur le même album. C'est comme ça que je conçois la musique. Il y a aussi bien Kent, Dominique A, Jean-Jacques Goldman que Marc Lavoine, qui sont des chanteurs très différents. Finalement, que l'on soit derrière un piano ou le stylo à la main, cela reste des bons auteurs, c'est ça qui m'intéresse chez eux.

Et il faut raconter une histoire dans toutes ces histoires, qui en découle au fur et à mesure des chansons non ?
Oui, c'est bien s'il y a un fil conducteur. Là le fil conducteur était « L'embellie ». J'avais envie de chanter un album lumineux, flamboyant et confortable à écouter. Quand Kent m'a amené le texte « L'embellie », je savais que lui avait envie d'écrire des chansons positives. En écrivant des chansons tristes, on peut vite tomber dans la facilité. Faire des chansons un peu réveillées et optimistes, c'est déjà plus difficile. C'est un bel exercice. Quand il m'a donné ce texte « L'embellie », j'ai tout de suite pensé à appeler l'album "L'embellie".

Il y a des petits grains de folie, des chansons écrites par Pierre Lapointe, Dick Annegarn. Pour le coup, tu as fait appel à des auteurs très particuliers !
Il y a toujours une forme de poésie chez Dick Annegarn. C'est quelqu'un qui arrive à mettre de la poésie dans les chansons, c'est assez rare. Je l'ai écouté pendant très longtemps. Il y a eu un tribute à Dick Annegarn, avec plusieurs artistes qui chantaient ses chansons. J'avais repris Attila Joszef, qui est une chanson sur un de ses albums qui s'appelle « Approche-toi ». Je crois que la reprise lui a plu et ça nous a rapprochés. Je lui ai demandé s'il voulait bien m'écrire des textes.

Il a accepté ?



Oui ! Il a une forme de folie et un côté un peu décalé, qui me va bien. Au départ, je suis allé le chercher pour une chanson qui s'appelait Peter Pan. Je voulais parler du syndrome Peter Pan, qui est charmant et pathétique, puisqu'il grandit jamais et laisse tous ses amis derrière lui. Quand je lui ai parlé du thème, il m'a dit "mais qu'est-ce que tu faisais quant tu étais petit ?". Je lui ai dit que je faisais des conneries. Il m'a dit "Tu volais ?". "Oui, ça m'est arrivé de voler". "On va parler d'un voleur alors". J'aime bien ce jeu de ping pong. Pareil pour la chanson qu'il a faite pour mes filles. J'avais envie d'un souvenir joyeux pour quand elles seront grandes, qu'elles aient un beau souvenir dans l'album de papa. Il m'a dit "Tu sais, je ne sais pas si je vais réussir à écrire pour des enfants...". Je voulais que ça soit lui, avec en référence des chansons comme Mireille, Sacré Géranium, qui pour moi ont un côté ludique et enfantin.

C'est très important, parce que pour la première fois tu as écris un texte !
Oui, j'ai écris un texte sur l'album parce qu'il n'y avait que moi qui puisse écrire celui là, il s'appelle « Je me suis trompé ». Ça nous arrive à tous de nous tromper, ça nous fait avancer. C'est une sorte de colère que j'ai mis dans cette chanson et une fois sorti ça va mieux.

Comment as-tu eu le courage de t'exposer avec cette chanson là ? C'est un état d'urgence ?
Oui, c'est quelque chose qui doit sortir, une question de tripe. La chanson était courte donc pas trop difficile à écrire. S'il avait fallu écrire beaucoup de mots je ne l'aurais pas fait. La chanson dure 2 minutes 30 et tout est dit.

Les prochains concerts de Calogero


16/10 : ]]Calogero à Lille (Zenith Arena) › 40.75 €
17/10 : ]]Calogero à Caen (Le Zenith - Caen) › 40.75 €
21/10 : ]]Calogero à Paris (Le Zenith) › 41.75 €
21/10 : ]]Calogero à Paris (Le Zenith) › 41.75 €
23/10 : ]]Calogero à Metz (Les Arenes De Metz) › 40.75 €
24/10 : ]]Calogero à Dijon (Zenith De Dijon) › 40.75 €
05/11 : ]]Calogero à Le Mans (Antares) › 40.75 €
07/11 : ]]Calogero à Rennes (Le Musikhall) › 40.75 €

http://www.zikeo.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Jeu 30 Avr 2009 - 12:43

fée du logis a écrit:2 idoles pour le prix d'une quelle chance.
Faut venir nous raconter le concert,on veut savoir.

J'ai bien un récit...mais aimes-tu les romans ? Non parce que quand moi je suis lancée je m'arrête plus !!! mdrrr
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 33
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Marie Rose le Jeu 30 Avr 2009 - 12:49

merci Manu pour l'info.

Bon les romans nous on aime ça

_________________
avatar
Marie Rose
Modérateur

Nombre de messages : 6247
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Jeu 30 Avr 2009 - 13:22

Le 29 avril 2009…cette date, je l’attends depuis un petit moment déjà.
Calogero qui se rode avant le lancement de sa tournée, j’avais déjà vécu ça à L’Européen pour le « Pomme C Tour ». Alors dès que j’ai entendu parler de La Cigale, je me suis jurée de pouvoir tout faire pour y aller !

Le jour J arrive, et comme à chaque fois avec Calogero, ça tombe toujours au bon moment. Je ne suis pas très bien moralement, des mauvaises nouvelles, un boulot qui me déplait…bref je n’ai qu’une envie, pouvoir m’évader un peu avec la musique de cet artiste exceptionnel. Et quand je dis exceptionnel, je pèse mes mots.

J’arrive vers 18h devant La Cigale, il y a déjà un monde fou. Nous décidons donc avec Sammy de tirer un trait sur la fosse, pour essayer de se trouver une bonne place assis, car là dans la fosse, on sera tout au fond et donc la vue ne sera pas géniale.

Vers 19h10 les portes s’ouvrent. Nous entrons dans La Cigale, nous montons en gradins, et nous trouvons des places en haut, pile au milieu, avec belle vue sur la scène. Ce que l’on ignore à ce moment là, c’est que nous aurons également une belle vue juste un rang devant nous, car il y a des places réservées…nous voyons arriver Stanislas et son frère Thibaut. Puis…Zazie débarque juste devant nous !
Et ensuite…je remarque Laurie Cholewa, présentatrice sur Direct 8…suivie de Julie !!
Je n’arrive pas à y croire, car Julie pour moi c’est comme Calo, c’est sacré, donc grosse émotion. Je ne vais pas la voir, je ne veux pas la déranger, mais ça me fait plaisir qu’elle soit venue voir Calo !
Arrive ensuite Pascal Nègre et puis dernière guest star : Frédéric Diffenthal !

Mais bon…la vraie star ce soir c’est Calo !
Et justement, une musique d’Ennio Morriconne résonne…et là, le public devient fou, l’ambiance est déjà au rendez-vous alors qu’il n’est même pas encore sur scène ! Les ballons jaunes sont gonflés, et tout le monde les agite en l’air, ça rend trop bien !!
Deux banderolles sont affichés de chaque côté des balcons : « On est riche de ta musique, c’est dit ! » et « Ta musique embellit nos vies…Merci. »

Arrive l’équipe au complet…et ça commence avec « L’embellie ». Calo me paraît un peu stressé et tendu…mais ça e va pas durer très longtemps ! Dès le départ, le ton est donné…si dans l’album la chanson paraît calme…sur scène, c’est rock, avec une grande place accordée à la basse de Calo ! Puis cette chanson parle tellement aux fans…notre embellie à nous, elle est souvent arrivée grâce à la musique de l’artiste devant nous….alors forcément, l’émotion est au rendez-vous. A la fin de la chanson, tout le monde éclate son ballon, ce qui donne l’impression d’un vrai feu d’artifice, c’est super beau ! Et y’a tellement d’ambiance que l’on a déjà l’impression d’être au rappel !! C’est vraiment impressionnant !

Calo parle un peu, il explique qu’il est ravit d’être là, et aussi qu’il a plein de notes posées à terre. Parce qu’il approche des 40 ans, et qu’il a juré de ne pas utiliser les prompteurs avant 40 ans, donc que ses notes sont une sorte de pré-prompteur ! Puis il ajoute avec une tête trop drôle « de toute façon ça sert à rien parce que comme j’approche des 40 ans j’ai la vue qui baisse donc je vois rien à terre » !!! mdr

Le groupe enchaîne tout de suite avec « La bourgeoisie des sensations », et là, ça envoie aussi ! Le plus impressionnant, c’est la réaction du public ! Il a totalement adopté ces nouvelles chansons, et ça donne l’impression que Calo les a joué plusieurs fois sur scène alors qu’en fait, c’est la première fois !

Arrive une chanson que l’on connaît bien…mais qui dès qu’elle raisonne fait vibrer les cœurs… juste ces mots qui commencent : « c’est pas très loin de la ville… » et l’ambiance est là ! Nouvelle ré-orchestration, j’en suis ravie car j’avais peur de me lasser, et là, ce n’est pas le cas, j’aime beaucoup le travail qu’ils ont fait dessus !

S’en suit une petite pause pendant laquelle Calo explique qu’il va interpréter une chanson écrite par Marc Lavoine, qu’ils ont eu idée de créer après leur visite au « Papotin ». Il parle d’enfants à la fois tellement proche de nous et si loin…je trouve la phrase très belle…il s’agit bien sûr de « Nathan ». Si la chanson et la mélodie s’envole dans l’album…dîtes-vous bien que ce n’est rien comparé à la version live ! Une totale réussite !

Puis Calo s’installe au piano…et l’intro de « Drôle d’animal », cette jolie mélodie qu’il faisait tout le temps sur la tournée précédente démarre. Puis s’arrête. Et s’enchaîne sur « Danser Encore » ! Jolie feinte, j’ai vraiment cru que ça allait être « Drôle d’Animal » !
Nouvelle version également, tout aussi agréable, avec toujours notre bon vieux Christophe au Santoor !

Précisons que sur cette tournée, Christophe est à la fois bassiste, guitariste, batteur, choriste et santorien (ça se dit ? ) l’homme à tout faire ? lol

Arrive une intro qui me rend folle, celle dont je ne peux plus me passer depuis le 13 avril 2009 : « L’ombre et la lumière » ! Avec l’arrivée de Grand Corps Malade, pour notre plus grand bonheur ! Un très beau duo, tout en simplicité et talent ! Ces deux artistes se sont bien trouvés !

Arrive « Pomme C », qui elle aussi a eu droit à un joli lifting ! C’est vraiment que du bonheur de pouvoir découvrir des chansons qu’on a écouté X fois sous un autre angle, c’est très plaisant !
A la fin de la chanson, Calo nous présente Charles, un technicien qui lui change tout le temps ces basses/guitares, et il dit un truc dans le genre : « Charles il veut pas que je lui lance ma basse, pourtant c’est un objet lourd, ça craint rien il pourrait la rattraper, mais il veut pas, pourtant c’est facile et je trouve que ça le ferait ! » D’ailleurs certains fans se mettront à chanter « tu n’as qu’à l’attraper… » ce qui m’a fait bien rire !

Calo s’installe une nouvelle fois au piano, et nous présente « Tu es fait pour voler ». Il explique que lorsqu’il a présenté le thème de Peter Pan à Dick Annegarn, l’auteur de la chanson, celui-ci lui a dit « tu sais, moi j’ai 46 ans, Peter Pan, Goldorack tout ça c’est mon truc ! » Alors il a demandé à Calo de lui dire comment il était lorsqu’il était jeune et Calo a dit « quand j’étais jeune, je volais, mais pas avec des ailes, je volais des disques ! »
Et c’est donc comme ça qu’est née la chanson…puis d’un coup Calo se reprend et dit « j’aurais peut-être pas du dire ça pour ma maison de disque ! », gros fou rire du public ! Et il ajoute « Stanislas va m’engueuler, il veut que j’arrête de dire que je vole, il trouve ça pas bien, d’ailleurs il est dans la salle Stan ! »
Il entame la chanson, et là j’avoue que j’ai apprécié…et ce n’était pas gagné ! C’est la chanson qui me plait le moins sur l’album, mais là en live je l’ai redécouverte…et je ne chante que ça depuis ce matin d’ailleurs !!! mdr

Puis…une intro qui me prend aux tripes à chaque fois…celle de « Yalla »…Ma chanson fétiche…ça met l’ambiance…et enfin, ça commence à se lever dans les gradins ! Yeah ! Petites larmes sur cette chanson…plein d’émotions, parce qu’avec la semaine que j’avais passée, me retrouver là, dans cette salle…de voir cette communion sur cette chanson entre le public et l’artiste…d’entendre avec plaisir les nouveaux arrangements…que du bonheur !

Puis Calo nous demande si l’on a envie de danser ! Quelle question ! Il dit « Elle est où ma Zaz ‘ ??? » et là Zazie se met debout et lui fait des grands signes, et ça enchaîne avec « Le saut de l'ange »…si on dansait bien sur la tournée précédente, là je peux vous dire qu’on va perdre des kilos !!! mdr Je trouve vraiment la formation du groupe excellente !!

Puis vient « Je me suis trompé », très belle interprétation de Calo, j’aime beaucoup le rendu live de ce titre !

Calogero présente ensuite ses musiciens ! Il commence par Mehdi qui se fait acclamer !On a vraiment l’impression de n’être qu’entre amis ce soir tellement l’ambiance est là ! Calo explique que Mehdi est aux claviers mais qu’il également joué d’un instrument sur « Tu es fait pour voler » (je ne me souviens pas le nom ). Il dit « vous savez, cet instrument un peu ridicule ! Bah je lui ai donné à lui car comme c’est le plus beau gosse…voilà ! » mdr
Il présente aussi Christophe Dubois, qui se fait également bien applaudir !
Puis il parle des « petits nouveaux », en disant que c’est uniquement sur scène avec lui qu’ils le sont car ils sont sur la plupart de ces albums ! Pierre Jacconnelli, grande ovation (d’ailleurs Zazie y a bien participé !). Franchement, j’adore ce musicien, il a un style en plus du talent, je sais pas, qui rend bien ! Je ne l’explique pas, mais j’ai adoré sa présence ! Tout comme celle de Magnus Person ! Calo explique qu’il se la pète car il faut parler anglais avec Magnus, donc qu’il fait des répèts en anglais maintenant ! Grande ovation également lui !

Puis il dit « Magnus va nous apprendre à compter ! » Magnus démarre alors et là c’est une ambiance survoltée qui s’installe, car l’intro que l’on entend est celle du « Passage des cyclones » !!! Le public est en délire, Calo est survolté et vit la chanson…c’est extra d’être là et de profiter de ce moment ! Ce qui est impressionnant, c’est que tout le monde chante et connaît déjà l’album par cœur, comme s’il était sorti il y a plus d’un an…extra !

Puis Calo, tout seul au micro…sans instrument...la mélodie démarre et c’est parti pour « Si seulement je pouvais lui manquer ». Juste là, avec son micro, on a l’impression qu’il est en transe tellement il vit la chanson. Ça m’a beaucoup émue, car je ne pensais pas pouvoir redécouvrir cette chanson là tellement entendue…grand moment…

Arrive « Aussi libre que moi »…un moment extra avec là aussi une nouvelle réorchestration ! Et c’est de loin ma préférée ! Très chouette version !

Puis vient le tour de « C’est dit »…le public fait les chœurs, ça rend la chanson encore plus jolie ! Et ce soir c’est certain, on est entre amis !

Calo et son équipe nous dise ensuite au revoir…mais on sait bien qu’il va revenir, alors on l’acclame pour le faire réapparaître le plus vite possible !

Toute l’équipe revient, il se met au piano, et les premières note de « La fin de la fin du monde » résonne, en même temps que les hurlements du public ! Le public s’approprie les chœurs là aussi et ça rend super bien !

Commence une chanson que je ne reconnais pas…puis soudain si … « face a la mer » ! Mais alors là pour le coup, elle a complètement été retravaillée, et sonne très rock ! Pour ma part j’adore ! Et j’aime toujours autant voir tous nos bras se lever au son de ce refrain !
A la fin de la chanson, comme d’habitude Calo cite tout le monde avant de finir par dire « Trop jeunes pour mourir ! »

Ovation totale du public, tout le monde est debout ! Commence alors le fameux « popolopopopopo » ! Mais avec Calo, c’est beaucoup mieux qu’avec les autres artistes, parce qu’il branche sa basse et le fait à la basse, suivi des autres musiciens qui le rejoignent !

Et là…un peu comme l’apocalypse, arrive « « En apesanteur » ! Toute retravaillée aussi, c’est vraiment que du bonheur ! Il nous fait bien crier, et je me demande ce que doivent penser les gens qui passent à ce moment là devant la salle ! mdrrrr
J’en profite à fond…pour avoir vu la setlist avant de venir, je sais que c’est la dernière chanson ! Je donnerais n’importe quoi pour que ça continue, mais malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin !

Le concert s’achève…et là je me dis…comment fait-il ? Comment arrive t-il toujours à nous surprendre…comment fait-il pour que ça soit toujours mieux…je pense que la réponse est située dans son grand talent tout simplement…

On sort de la salle…et dans l’entrée…Julie est là, elle se prépare à sortir…Et Sammy se retrouve nez à nez avec elle ! Grand sourire, la bise, elle lui dit « chouette concert hein ? » ! Sammy lui dit que oui, et qu’on a l’habitude car on en fait pas mal de Calo ! Je les rejoins, elle me fait la bise, je ne veux pas l’embêter plus parce qu’il y a du monde et qu’il vaut mieux qu’elle s’en aille avant que tout le monde l’accapare, mais je lui dis de revenir vite, parce qu’elle nous manque ! Je note qu’elle m’a dit oui avec son grand sourire…donc je compte les jours maintenant!!! Voilà, on ne la retient pas plus, on lui souhaite une bonne soirée…

Alors forcément…cette soirée c’est beaucoup d’émotions…en écrivant tout ça les larmes fusent…parce que leur musique à tous les deux m’a tellement portée, et continue de le faire, que d’avoir les 2 en une seule soirée…mon petit cœur a du mal à s’en remettre mdrrrr

Et puis toute a une fin, on quitte la Cigale…il y a beaucoup de monde, la voiture de Calo est juste devant…mais bon, à quoi bon ? Après une si belle soirée, je n’ai rien à lui demander de plus…je voudrais juste le remercier pour ces instants musicaux si précieux qu’il nous offre…pour sa soif de volonté à toujours nous offrir plus, et plus fort…
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 33
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par joelle65 le Jeu 30 Avr 2009 - 13:29

Houla j'en ai des frissons,quelle soirée!
Tu as dû être aux anges.
Merci pour ce superbe récit et pour ce magnifique partage d'émotions.

joelle65

Nombre de messages : 329
Age : 52
Localisation : Metz
Date d'inscription : 08/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par armelle le Jeu 30 Avr 2009 - 13:43

bravo2 super récit,on a l'impression d'y être.
Merci Manu kiss

armelle

Nombre de messages : 109
Age : 30
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Shamallow le Jeu 30 Avr 2009 - 13:48

:yes: joli récit.
Quelle chance Calo à la Cigale.
Merci pour se superbe récit qui montre encore une fois que Calogero est un grand artiste,et merci pour ces émotions que nous fait partager

Shamallow

Nombre de messages : 886
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Angélique le Jeu 30 Avr 2009 - 16:16

Ouah merci pour ton récit, on a l'impression d'y etre tu as du vivre une tres belle soirée alors merci de nous la faire partager
avatar
Angélique

Nombre de messages : 431
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Admin le Jeu 30 Avr 2009 - 16:21

merci c'est un très beau récit.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par angel le Jeu 30 Avr 2009 - 18:53

bravo2 super ton récit merci

angel

Nombre de messages : 667
Age : 26
Localisation : Bxl
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Emlyn le Jeu 30 Avr 2009 - 19:15

wow super ton récit manumeuh !

merci !

Emlyn

Nombre de messages : 4212
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 24/03/2008

http://www.myspace.com/lyn_musik

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Monica le Jeu 30 Avr 2009 - 19:31

Cool le récit merci
avatar
Monica

Nombre de messages : 3880
Age : 30
Localisation : La Côte Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Dolly le Jeu 30 Avr 2009 - 23:28

Merci pour ce beau récit !!
Ca donne envie de le voir sur scène !!
La meuh et son patissier ont eu le bonheur de croiser July en toute simplicité : j'adoreeeeeeee !!!
bizzzz
avatar
Dolly

Nombre de messages : 536
Age : 31
Localisation : BREST
Date d'inscription : 20/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Calogero à la Cigale concert du 28 avril

Message par Admin le Ven 1 Mai 2009 - 10:53


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Emlyn le Ven 1 Mai 2009 - 12:38

ca c'est top ! merci beaucoup Virginie =)

Emlyn

Nombre de messages : 4212
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 24/03/2008

http://www.myspace.com/lyn_musik

Revenir en haut Aller en bas

Calogero chronique du concert du 29 avril 2009 à la Cigale

Message par Admin le Sam 2 Mai 2009 - 9:05

Chronique du concert du 29 avril 2009... >>




Calogero se produisait les 28 et 29 avril à La Cigale de Paris, à l’occasion de la parution de son nouvel album "L’embellie". PTiTBloG était présent et vous invite à découvrir à travers cet article son retour sur scène !
Dans la salle le public attendait ce retour sur scène avec impatience, en brandissant des ballons jaunes, signe particulier du nouvel album de Calogero. Deux banderoles sont affichées de chaque côté des balcons : « On est riche de ta musique, c’est dit ! » et « Ta musique embellit nos vies…Merci. »
Du beau monde présent pour assister à ce show : Stanislas, Zazie, Julie Zenatti, Pascal Nègre, Frédéric Diefenthal…etc.
Soudain, une musique d’Ennio Morriconne résonne… et là, l’effervescence gagne tous les spectateurs. Arrive l’équipe au complet : Calogero, Christophe Dubois, Mehdi Bennani, Pierre Jaconelli, et Magnus Perrson.
Place à « L’embellie », la chanson qui porte le titre de l’album. Dès le départ, le ton est donné… la tournée sera rock ! A la fin de la chanson, tous les spectateurs éclatent leurs ballons, donnant ainsi l’impression d’un vrai feu d’artifice dans la salle.
Les chansons se suivent et ne se ressemblent pas. Le plus impressionnant étant la réaction du public pour les toutes nouvelles chansons de l’artiste. Elles sont déjà reprises en chœur par les fans, telle une évidence. Ce n’est sûrement pas pour rien que l’artiste se place en première position du top album cette semaine !
Les chansons les plus connues de Calogero comme « Prendre Racine », « Yalla », « Aussi libre que moi », « Face à la mer »…etc, bénéficient de réorchestrations ingénieuses, laissant ainsi place à la surprise et à la découverte de ces tubes entendus tant de fois !
Calogero offre également au public un duo avec Grand Corps Malade, sur « L’ombre et la lumière », issue du dernier album. Un duo original et très bien pensé. Deux artistes aux horizons différents, mais avec une même passion : musique et paroles !
Calogero a le don de vivre ses chansons lorsqu’il les joue et les interprète, donnant ainsi une dimension particulière à ses concerts, et transportant les spectateurs dans ses mélodies envoûtantes.
Pour le trio de choc en rappel : « La fin de la fin du monde », « Face à la mer » et « En apesanteur », le public est debout, et encense l’artiste mélodiste.
Le retour de Calogero sur scène… cela semble bien parti pour être un grand succès ! Il l’a dit en quittant la scène, il attend le public dans les Zénith de France à présent. Mais avant cette grande tournée, il se produira samedi 02 mai à l’Ancienne Belgique, à Bruxelles. Ne cherchez plus de places, le concert affiche déjà complet.
Gageons que l’ambiance sera également au rendez-vous avec le public belge réputé pour son bon accueil !

Voici un petit rappel des dates de sa tournée 2009 :
OCTOBRE
16 - Lille (Zénith)
17 - Caen (Zénith)
20 - Paris (Zénith)
21 - Paris (Zénith)
23 - Metz (Arènes)
24 - Dijon (Zénith)
NOVEMBRE
05 - Le Mans (Zénith)
06 - Nantes (Zénith)
07 - Rennes (Musikhall)
08 - Orleans (Zénith)
10 - Rouen (Zénith)
12 - Bruxelles (Forest National)
14 - Amiens (Zénith)
19 - Bordeaux (Patinoire)
20 - Toulouse (Zénith)
21 - Limoges (Zénith)
24 - Strasbourg (Zénith)
25 - Nancy (Zénith)
27 - Clermont (Zénith)
28 - St Etienne (Zénith)
29 - Grenoble (Summum)
DECEMBRE
03 - Lyon (Halle Tony Garnier)
04 - Besançon (Micropolis)
05 - Genève (Arena)
10 - Nice (Nikaia)
11 - Marseille (Dome)
12 - Montpellier (Zénith)
13 - Pau (Zénith)
Pour en savoir plus sur Calogero, visitez son MySpace officiel !
Cet article a été rédigé par Emma
http://www.ptitblog.net

Merci à Manu pour cette jolie chronique

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero en interview

Message par Admin le Sam 2 Mai 2009 - 17:21

Calogero en interview


L'artiste propose depuis la fin du mois d'avril son nouvel album intitulé "L'embellie", successeur de "Pomme C". Un nouvel opus qui bénéficie de nouvelles collaborations pour l'ex-leader des Charts. Après avoir confié l’écriture de ses textes à Zazie, il s'entoure cette fois de Kent, Dominique A, Dick Annegarn, Pierre Lapointe, Grand Corps Malade, Marc Lavoine, et écrit un titre : "Je me suis trompé". Nous l'avons rencontré...

Bonjour Calo. Nouvel album, à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles expériences (Thierry Baumann, journaliste) ?
Oui, comme toujours j’aime bien bifurquer tout en restant moi-même, aller chercher de nouveaux horizons, au niveau des musiques et des textes. L’équilibre difficile est qu’il faut que ça te ressemble, ne pas être seulement dans une posture.

Tu es allé chercher des auteurs dans des univers très différents…
Oui, ils n’ont a priori pas le même univers que moi. Ce qui est intéressant c’est la découverte de l’autre, de gens que tu ne connais pas et qui ont forcément un avis sur ta musique, avoir leur point de vue, savoir s’ils vont être inspirés ou pas par ma musique. C’est ça qui est intéressant. C’est assez intime de confier mes musiques à des auteurs. Je passe beaucoup de temps sur les mélodies, pour faire en sorte qu’elles soient émouvantes en y incluant mes références. Je me mets à leur place, y mettre des mots n’est pas facile pour l’autre. C’est pour ça que j’ai voulu aller chercher des auteurs avec qui je n’avais jamais travaillé pour avoir un regard neuf et chanter de nouveaux mots.

De qui s’agit-il ?
Dominique A a écrit trois chansons, Dick Annegarn en a fait deux, Marc Lavoine une, Kent a fait le titre de l’album « L’embellie ». Grand Corps Malade a signé un texte avec Alana Fillipi. Jean Jacques Goldman a écrit le single « C’est dit ».

Et un auteur Italien !
Piero Pelu, l’ancien chanteur de Litfiba.

On va dire que tous ces auteurs ont raconté une histoire qui t’a convenu mais tu leur as quand même indiqué ce que tu voulais dire. Il y a avait déjà des intentions de ta part dans cet album.
C’est peut être l’album le plus viscéral. J’étais chargé d’émotions et je savais où je voulais en venir, ce qui n’est pas toujours le cas. Parfois je fais des mélodies, je me dis on verra bien, on parlera peut être de ça, ou de ça… Si ce n’est de suggérer des thèmes, j’ai essayé d’avoir des entretiens avec les gens, de parler avec eux. Les seuls textes que j’ai mis en musique sont les textes de Dominique A, avec qui j’ai dû parler une heure. Je lui ai raconté ce que je vivais sur le moment, pour qu’il puisse sentir un peu à qui il a affaire. Un mois après j’ai reçu 4-5 textes magnifiques et je les ai mis en musique.

Revenons un peu en détail sur ces auteurs et ce qu’ils ont pu t’apporter. Ils ont une couleur. Tu savais à qui t’adresser, tu connaissais leurs états d’esprit. Prenons Dominique A, tu es allé chercher quoi chez lui ?
Chez Dominique A, je suis allé chercher sa poésie. C’est un artiste qui me touche énormément et qui a une manière de dire les choses avec beaucoup de pudeur et de clarté à la fois, c’est ce que je suis allé chercher dans ses textes. Ce qui me plait est de faire des chansons qui restent lisibles, compréhensibles, mais avec quelque chose de sophistiqué. C’est ça qui me plait, que ce soit à la fois populaire et sophistiqué. Cet album reflète bien la manière dont je conçois la musique, plein de gens d’horizons différents qui se retrouvent sur le même album. C’est comme ça que je conçois la musique. Il y a aussi bien Kent, Dominique A, Jean-Jacques Goldman que Marc Lavoine, qui sont des chanteurs très différents. Finalement, que l’on soit derrière un piano ou le stylo à la main, cela reste des bons auteurs, c’est ça qui m’intéresse chez eux.

Et il faut raconter une histoire dans toutes ces histoires, qui en découle au fur et à mesure des chansons, non ?
Oui, c’est bien s’il y a un fil conducteur. Là, le fil conducteur était « L’embellie ». J’avais envie de chanter un album lumineux, flamboyant et confortable à écouter. Quand Kent m’a amené le texte « L’embellie », je savais que lui avait envie d’écrire des chansons positives. En écrivant des chansons tristes, on peut vite tomber dans la facilité. Faire des chansons un peu réveillées et optimistes, c’est déjà plus difficile. C’est un bel exercice. Quand il m’a donné ce texte « L’embellie », j’ai tout de suite pensé à appeler l’album « L’embellie ».

Il y a des petits grains de folie, des chansons écrites par Pierre Lapointe, Dick Annegarn. Pour le coup, tu as fait appel à des auteurs très particuliers !
Il y a toujours une forme de poésie chez Dick Annegarn. C’est quelqu’un qui arrive à mettre de la poésie dans les chansons, c’est assez rare. Je l’ai écouté pendant très longtemps. Il y a eu un tribute à Dick Annegarn, avec plusieurs artistes qui chantaient ses chansons. J’avais repris Attila Joszef, qui est une chanson sur un de ses albums qui s’appelle « Approche-toi ». Je crois que la reprise lui a plu et ça nous a rapprochés. Je lui ai demandé s’il voulait bien m’écrire des textes. Il a accepté. Il a une forme de folie et un côté un peu décalé, qui me va bien. Au départ, je suis allé le chercher pour une chanson qui s’appelait Peter Pan. Je voulais parler du syndrome Peter Pan, qui est charmant et pathétique, puisqu’il grandit jamais et laisse tous ses amis derrière lui. Quand je lui ai parlé du thème, il m’a dit « mais qu’est-ce que tu faisais quant tu étais petit ? ». Je lui ai dit que je faisais des conneries. Il m’a dit « Tu volais ? ». « Oui, ça m’est arrivé de voler ». « On va parler d’un voleur alors ». J’aime bien ce jeu de ping pong. Pareil pour la chanson qu’il a faite pour mes filles. J’avais envie d’un souvenir joyeux pour quand elles seront grandes, qu’elles aient un beau souvenir dans l’album de papa. Il m’a dit « Tu sais, je ne sais pas si je vais réussir à écrire pour des enfants… ». Je voulais que ça soit lui, avec en référence des chansons comme « Mireille », « Sacré Géranium », qui pour moi ont un côté ludique et enfantin.

C’est très important, parce que pour la première fois tu as écris un texte !
Oui, j’ai écris un texte sur l’album parce qu’il n’y avait que moi qui puisse écrire celui là, il s’appelle « Je me suis trompé ». Ça nous arrive à tous de nous tromper, ça nous fait avancer. C’est une sorte de colère que j’ai mis dans cette chanson et une fois sorti ça va mieux.

Comment as-tu eu le courage de t’exposer avec cette chanson là ? C’est un état d’urgence ?
Oui, c’est quelque chose qui doit sortir, une question de tripe. La chanson était courte donc pas trop difficile à écrire. S’il avait fallu écrire beaucoup de mots je ne l’aurais pas fait. La chanson dure 2 minutes 30 et tout est dit.

Le premier single, cette chanson écrite par Jean Jacques Goldman, avec cette chanson très personnelle, plantent le décor, la toile de fond de l’album. Quelque part, tu nous fais entrer dans une certaine intimité ?
Oui, la chanson « C’est dit » est une chanson sur l’amitié. Comme plein de gens, c’est très important pour moi. Malgré tout ce qu’on peut réussir dans la vie, le pire de tout est de se retrouver seul. La solitude que l’on n’a pas choisi, c’est ce qu’il y a de pire. Je suis très heureux d’avoir quelques amis, je n’ai pas beaucoup de vrais amis, et faire des diners un peu à l’ancienne, comme Ventura le faisait avec ses potes. J’aime bien faire des pâtes à mes amis. La chanson et le clip reconstituent bien ma vie.
http://www.chartsinfrance.net

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogéro a embelli la Cigale

Message par Admin le Sam 2 Mai 2009 - 17:28


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Emlyn le Sam 2 Mai 2009 - 20:40

merci beaucoup pour tout ca =)

Emlyn

Nombre de messages : 4212
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 24/03/2008

http://www.myspace.com/lyn_musik

Revenir en haut Aller en bas

Calogero au MFM Music Stars à Bobino le 29 mai 2009

Message par Admin le Ven 8 Mai 2009 - 10:24

Les MFM MUSIC STARS



MFM vient à la rencontre de ses auditeurs avec les MFM Music Stars, concerts gratuits à Paris et en régions.

Fort du succès remporté lors des 5 précédentes éditions, MFM MUSIC STARS revient vendredi 29 mai 2009 à Bobin’o avec des artistes plus prestigieux que jamais…

Au programme :

- Un concert privé avec des artistes francophones et internationaux reconnus et des artistes de la nouvelle scène Française à succès : Calogéro, Grégoire, Emmanuel Moire, Stanislas, l’Opéra Rock Mozart.

- Une salle mythique et tendance à Paris : Bobin’o
Plus de 1200 places, des places VIP (loges avec cocktail dînatoire) pour inviter vos clients, des places à faire gagner par le partenaire.
- Une communication massive et une association du partenaire forte à des artistes reconnus

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero au-delà des clichés

Message par Admin le Ven 8 Mai 2009 - 10:38



Calogero au-delà des clichés





J'aime le risque, je ne veux pas chanter éternellement les mêmes chansons», confie Calogero .
priori, rien ne les réunissait. D'un côté Calogero, parangon de la variété, gros vendeur de disques. De l'autre, Dick Annegarn et Dominique A, chanteurs cultes. Pourtant, à bien y regarder, ces trois artistes ont plus d'un point commun. « Les murs qu'il y a entre nous sont plus médiatiques qu'artistiques », explique Calogero, qui a fait appel à ces deux-là pour lui écrire des textes sur son nouvel album, L'Embellie (Mercury-Universal). « Ce qui nous relie, c'est la musique », affirme Calogero en préambule à ses collègues.
«Calogero est une bête sociale, c'est une aubaine pour nous. On est pris pour des artistes progressistes, c'est lui qui progresse », explique Dick Annegarn. Le nouveau Calogero marque en effet une rupture dans sa discographie, avec des chansons qui embrassent des thèmes plus ambitieux et brassent des mélodies encore plus amples.
«Nous incarnons deux formes de lyrisme, le sien façon à bras-le-corps, le mien plus rentré », affirme Dominique A. Comme Julien Clerc ou Alain Chamfort, Calogero fait partie de la rare catégorie des compositeurs-interprètes. Même s'il signe aujourd'hui son premier texte (Je me suis trompé), il continue d'imposer les plumes qu'il aime sur ses disques. « J'aime le risque, je ne veux pas chanter éternellement les mêmes chansons. » C'est en fan qu'il s'est tourné vers Dominique A et Dick Annegarn au moment de confectionner son album. « Quand j'ai écouté L'Embellie, je me suis dit que j'entendais un beau disque, avec des thèmes mélodiques forts, indépendamment de ma participation d'auteur dessus », affirme Dominique A, qui signe à l'arrivée trois titres du disque. « Je ne le connaissais pas avant d'apprendre qu'il reprenait ma chanson Bruxelles », explique quant à lui Annegarn, auteur de deux chansons de l'album.
Non contente de donner lieu à des chansons réussies, cette collaboration inédite tord le cou à un certain snobisme musical qui veut que chacun reste dans sa case, qu'il soit auteur-compositeur ou chanteur à succès. « Au départ, quand j'ai dit aux gens que j'écrivais pour Calogero, j'ai eu droit à certains sarcasmes », avoue Dominique A, citant aussi les « intégristes » s'exprimant sur son site officiel. C'est après avoir entendu les dernières mesures de sa chanson L'Horizon que Calogero a fait appel à lui pour les paroles de La Fin de la fin du monde, qui ouvre son album. « Je me suis dit : il ne peut pas composer une musique comme ça et être insensible à ce que je fais », ajoute Calogero.
De son côté, Dick Annegarn déclare avoir été « envoûté » par les mélodies très « latines » du chanteur. Le Hollandais s'est amusé à écrire une chanson consacrée aux deux filles de Calogero. « On m'a toujours traité en autiste et jamais demandé de textes, c'est une invitation que je voulais honorer. Calogero a accepté mes détournements, avec une tolérance que je n'ai pas.»

L'Embellie (Mercury-Universal).

http://www.lefigaro.fr

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par margotte le Sam 9 Mai 2009 - 0:50

j'essaye d'attendre que le prix diminue mais bon ca va pas etre tout de suite qd meme et je crois que je vais avoir du mal a tenir
avatar
margotte

Nombre de messages : 1001
Age : 33
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum