Comptes-rendus Foot Concert au Palais des Sports de Lyon le 13/10/2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comptes-rendus Foot Concert au Palais des Sports de Lyon le 13/10/2012

Message par Admin le Lun 15 Oct 2012 - 14:17

Vous avez participé à cet événement !

Nous vous invitons si vous le souhaitez à partager avec nous vos impressions.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Foot Concert au Palais des Sports de Lyon le 13/10/2012

Message par Admin le Lun 15 Oct 2012 - 14:51

J’ai testé pour vous… le Foot Concert organisé par Huntington Avenir

Le samedi 13 octobre, avait lieu la sixième édition du Foot Concert à Lyon organisé par l’association Huntington Avenir. Le but d’un tel projet ? Réunir des artistes et des stars du foot autour d’un beau projet se divisant en deux parties : une partie foot spectacle (où l’essentiel est de participer) et une partie concert où les artistes ayant participé (ou non) au foot, prennent leurs instruments pour nos offrir de beaux moments seul, ou à plusieurs.
Cette soirée exceptionnelle se déroulait au Palais des Sports de Lyon juste à côté du Stade de Gerland, de 17h30 (heure d’ouverture des portes du Palais des Sports) à 23h30 (heure de fin du concert).

Cette année les artistes conviés, tous de la scène française, ont mouillé le maillot pour la bonne cause et nous ont offert un show juste énormissime (en rapport les 20 ans de scoop n’avaient pas la même dimension)… Et on a senti tout du long que tout était fait avec cœur et gentillesse, pas forcés pour un brin sachant qu’ils étaient tous bénévoles. Bref le genre de choses qu’on aimerait voir le plus souvent, un gros merci et un coup de chapeau à toute l’équipe qui a monté un si beau projet !

Les artistes conviés étaient au nombre de 19 (si je n’en oublie pas): Jenifer, Julie Zénatti, Claire Keim, Matt Pokora, Maxime Le Forestier, Grégoire, Merwan Rim, Mickelangelo Loconte, Florent Moethe ou encore Solal et Nuno Resende (l’équipe masculine au complet de la comédie musicale de Mozart l’Opéra Roock), MC Solar, DJ Assad, Elmut Fritz ou encore Pascal Obispo et le parrain de l’association Mickael Jones, Gwendal Peizerat (l’ancien champion de patinage artistique qui s’est mis à la gratte), Mickael Miro et Ycare.

Du côté des sportifs (désolée d’être une brêle en foot, en tant que lyonnaise j’ai un peu honte), on retrouvait de mémoire, Bastos, Lizarazu ( champion du monde 98), idem pour Karembeu, Vercoutre et nombre d’autres (désolée de les oublier et mes photos sont floues) ont fait le déplacement.

Je rejoignais pour ma part deux amis déjà sur place depuis quelques heures qui m’avaient gardé une place (merci Cindy!) vu que je finissais à 17h35, donc autant dire que j’ai jamais autant couru pour faire un Part Dieu-Palais des Sports en moins de 20 minutes (vu que j’avais lu une information erronée de la fermeture des portes à 18h). Heureusement ce n’était pas le cas. Après le passage à la fouille sommaire et au contrôle des billets, me voici à la recherche du lot L rang 81, au milieu de dizaines/centaines d’autres participants. J’avance rapidement et retrouve les deux zozos. Une fois bien installée, que dire sinon qu’ils ont fait le meilleur choix de toute la salle, on a une vue énorme sur la scène mais aussi sur le terrain de foot, tout en ayant aucun grand devant nous. Le Palais des Sports est juste magnifique est superbement bien pensé (revérifié plus tard lors du concert avec une acoustique juste énorme vis à vis du son m*rdique de la Halle Tony Garnier !).



Nous avons des drapeaux bleus, du coup nous voilà à soutenir l’équipe de Florent Mothe (au plus grand bonheur de Cindy). Au bout d’un moment, le terrain se trouve jonché de stars plus ou moins connues pour l’entrainement. Nous reconnaissons rapidement Ycare, certains membres de Mozart (tiens Mikelangelo semble avoir disparu), Jenifer (toute mimi dans sa tenue jaune et sa couette), Matt Pokora (bon les cris hystériques nous ont bien aidé), mais aussi Grégoire (tout calme dans son coin)… et nous sommes sidérés de voir une toute jeune fille pas bien grande et inconnue faire partie d’une équipe… jusqu’à chausser mes lunettes… et voir un Zenatti marqué sur le maillot… Caramba, la petite fille c’est juste Julie Zenatti *mégahonte de la mort qui tue*, on est troooop forts -_-… Plus loin apparaît, « juste » « monsieur Lizarazu », qui a juste pas changé depuis 98 toujours aussi… euh… comment dire… hum… bref toujours aussi bien physiquement *_*



Après une séance de chauffe où nous nous essayons au jeu du Qui est qui?, vient le temps de l’annonce du premier match et la présentation de la composition des équipes. Le premier match voit l’affrontement de l’équipe Blanche menée par la capitaine Claire Keim (et où l’on retrouve Lizarazu, Merwan Rim, Obispo, Braillard, Freche, Puydebois, Clement, Guily et Loconte qui manque à l’appel du présentateur et qui a soit disant perdu sa tenue xD) et l’équipe Rouge emmenée par Julie Zenatti et composée de Mickael Miro, *_*, Ycare, Grégoire, Felix, Boumsong, Genesio, Baticle, Koster, Lecop et Nuno Resende. Après cette rapide présentation, un show de pompom girl est réalisé le temps de la mise en place. Histoire de ne pas gâcher mon TR je ne m’étendrais que peu sur la performance… Elles sont là pour la bonne cause c’est ce qui compte.. Bref nous nous occupons à langue de vipérer pendant leur intervention…



Le premier match est lancé, et ça joue pas si mal, on est loin de s’ennuyer et pour ma part je suis à fond avec l’équipe de blancs (because Lizarazu, Rim entre autres *_*) mais bon je ne crache pas sur une belle action de Mickael Miro..Bref que les meilleurs gagnent… le match se déroule en dix minutes si but, sinon tirs au but « en or ».. Autant dire que c’est rapidement plié pour les rouges vu que les blancs mettent coup sur coup quasiment trois but, deux de Merwan Rim et un d’Obispo..

Le second match oppose l’équipe jaune -emmenée par Maxime Le Forestier et composée de Jenifer, Matt Pokora, MC Solaar, Karembeu, Solal, Vercoutre, Esmonin, Pillard, Bastos et Anderson- et l’équipe bleue coachée par Sony Anderson et composée de DJ Assad, Grange, Daven, Dacour, Delmotte, Redissi, Simba,Sonor, Govou, Moethe, Mickael Jones et Delmotte. Après une nouvelle « choré » des pompom girls, le match est lancé. Celui-ci semble très dominé par les jaunes qui font juste de supers belles actions mais qui n’arrivent pas à concrétiser malheureusement (merde suis sensée soutenir les bleus hum).. Au bout d’un moment ils marquent, très rapidement suivis par les bleus qui égalisent.. Rien ne sortira de ce match.. Arrivés aux tirs au but, après un but mis par les deux équipes, les jaunes en loupent un….

Du coup nous avons les compositions des petites et grandes finales.

La petite finale est lancée avec l’opposition des rouges (d’ailleurs Ycare a disparu de ce match ?) et des jaunes… ceux-ci finissent bon dernier malheureusement (trop de loupés).

La grande finale oppose notre équipe à l’équipe des Blancs (celle de Merwan *_* comment ne pas succomber aux affres de passer à l’ennemi… hum *_*). Un coup de pompom girls et le match de 12 minutes est lancé. Le match est largement dominé par les blancs qui gagnent très logiquement le tournoi. Après une remise de trophée et un tour triomphal du Palais des Sports, le terrain est rapidement vidé des équipements sportifs (cages, bancs…) pour le remplacer par une régie et faire entrer le public en fosse.



En attendant le concert, nous faisons un tour du Palais des Sports pour voir si nous trouvons de meilleurs places, peine perdue, nous avons l’emplacement optimal à moins d’aller dans la fosse et risquer d’être fort loin et ne rien voir. Nous nous réinstallons donc sur notre banc et attendons patiemment la partie concert

En attendant le concert a proprement dit, un fond sonore est mis grâce à un DJ de radioscoop.. Nous passerons sur la qualité des musiques passées et des transitions (bon le Madison et une musique trop calme pour chauffer la salle fin bwef… c’est pour la bonne cauzzzzz)..
La soirée sera présentée par Reno de RadioScoop (si je ne m’abuse). Elle commence tout d’abord par une vidéo toute en émotion qui nous présente l’association Huntington Avenir, le travail de ses membres et les actions au quotidien. Que dire si ce n’est énorme RESPECT! Que d’abnégation et que de travail pour essayer de rendre un peu moins dure la vie des malades (car cette maladie est pour le moment malheureusement incurable). Ca fiche un coup mais ça nous remet un peu les idées en place quand on voit nos petits soucis à la c*n de personnes en bonne santé centrées sur leur nombril.
Une fois la vidéo terminée, il est temps de lancer le concert a proprement dit…

* DJ Assad

Le concert débute par un set de DJ Assad qui met le feu à l’assemblée et la chauffe bien. Après je ne m’aventurerais pas sur le niveau du set, car bon le premier DJ que j’ai vu en live c’était juste une sommité (Dieu Bob Sinclar *mégabave*) et que bon personne ne peut rivaliser un tel niveau… Après quid de l’idée de mettre un DJ en début de concert… Ok ça chauffe la salle, mais je l’aurais plus vue en fin histoire de bien finir. Mais les deux raisonnements se valent.

* Ycare – Lap Dance

Pour la faire courte, une chanson c’est juste trop court. Un morceau dont je n’étais pas fan. Un artiste que j’ai vu en show gratte voix il y a très longtemps et que j’avais juste mis de côté. Et là, pffffiouuu…. Habité, une maîtrise totale de la scène et de sa voix, assuré… Il m’a juste rappelé de supers bons souvenirs, et m’a refoutu la chair de poule… Et m*rde quoi… Il est passé en tout premier, une petite chanson bien trop courte et s’en est allé.. Bien dommage comme s’il était un jeune artiste en devenir.. En espérant qu’un jour il participe encore plus, car il déchire juste… (reste plus qu’à convaincre mon homme pour la prochaine tournée)… J’aurais tellement aimé qu’il enchaine par un….

A peine remise d’Ycare, voici la venue de la capitaine de l’équipe victorieuse du Foot Concert, miss Claire Keim..

* Claire Keim – Ça dépend

[mode Bisounours] une frêle jeune femme débarque sur scène, magnifique et avec énormément de bagout. On va dire que je me loukoumise (bon on est plus à ça près), mais quel talent bon dieu ! Un synthé et vlam on se prend une de ces claques auditives, certes elle n’a pas une voix à la Lara Fabian mais comment elle gère, et elle met juste le feu à la salle… ça bouge, ça chante bien, j’adore ! Pareil un tout pitit pitit morceau qui va juste faire du mal au compte, parce qu’à son prochain concert sur Lyon j’prends deux places !

Celle ci nous introduit le « beau », « le grand », le « samourai »… *ding éclair de conscience dans la tête de Sevrynn* OBISPOOOOOO !! Donc Môssieur Obispo s’avance pour prendre place au clavier…

* Pascal Obispo – L’envie d’Aimer / Fan

Trois notes, et la salle est partie.. Comment ne pas reprendre cette chanson que toute une génération connaît archi par coeur et qui a marqué les années 2000. Et à l’instar de Daniel Lévi, Monsieur Obispo maîtrise grave le sujet… Séquence émotion once again… Comment embarquer une salle avec une voix, et un clavier en toute simplicité. Respect….
Il enchaîne par la suite sur un second titre tout aussi connu… Lucie ? Nannnnn… « J’ai vécu sous des posters »…. ding « Fannnnnn » !!! rebelote au clavier et repris par l’ensemble de la salle. Que dire, premier (mini)concert que je vois de lui et pfff quelle voix, il gère grave Obispo, même si je ne suis pas fan de son virage capitaine samouraï flower power, on peut pas nier qu’il a juste un talent de fou… rahhhhhh *_*



Extrait de Fan



Viens ensuite une chanson un peu plus calme d’une mini-nana a la voix de malade… j’ai cité Mademoiselle Julie Zenatti, connue pour son rôle de Fleur de Lys dans Notre Dame de Paris…

* Julie Zenatti-Je voudrais que tu me consoles

Grâce à Julie Zenatti nous avons confirmation de l’excellente acoustique des lieux. Comme je l’ai dit déjà auparavant, la Halle Tony Garnier ne rend pas honneur du tout aux chanteuses à voix (saturation des sons, crissements, bref rien de bien agréable et pour l’artiste et pour nous). Le palais des Sports fait au contraire un super hommage aux grosses voix, en effet Julie Zenatti envoie du lourd, une voix de tueuse et ça passe comme sur des roulettes ! Pff cette voix dans une petite bonne femme, pfffiou respect (encore !), elle calme la salle, elle maîtrise à la perfection le sujet.. ça me met juste sur le cul… J’adore !

Après la demoiselle Julie Zenatti revoici mon énorme coup de coeur de Radio Scoop, le Lyonnais d’origine… Mickael Miiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrrrrrooooooooooooooooooooooo *_* *_*

* Mickael Miro – Ma scandaleuse

Peut être mon titre préféré du personnage, il ne l’avait pas fait au concert de Scoop et là, bref comme toujours adieu le Palais des Sports, bonjour la 33ème dimension, loin de tout le monde… argggg… ptain j’crois que j’ai jamais autant adhéré à un personnage, et chaque concert en rajoute une dose… j’aime tout de lui, ses titres, sa voix, son feeling, sa manière de gérer un public et la scène.. bref grosse référence.. (et je dois dire qu’il a fait partie des personnes qui m’ont motivé à me déplacer…).

Le temps de redescendre et on enchaîne sur le sex symbole des minettes d’aujourd’hui…

*M. Pokora – Juste un instant

Revoici le titre d’Atol (vilaiiiinnne), désolée trop imprégnée de la pub. Bon le sieur chante toujours pas mal, les jeunes à coté de moi sont surexcitées, et motive bien la foule, même si ce n’est pas son meilleur titre loin de là… Mais bon facile d’être suivi par le public sur le titre vu la facilité (qui dit pauvreté… rah vilainnnnne !!) des paroles.. Ptain et dire qu’j'l’aime bien Matt Pokora (qui aime bien châtie bien après tout).

Après un tel titre et une « telle star » et un déchainement d’applaudissement et de hurlement, la relève va être dure à prendre, il va falloir du mégalourd. Ca le sera pour moi mais beaucoup moins pour les -20 ans….

S’avance sur la scène, un monsieur respectable grisonnant avec sa gratte…C’est juste Monsieur Maxime le Forestier.. Un nom qui inspire juste le respect pour la « jeune » qui a été bercée toute son enfance par ses titres et qui les connait par cœur…

* Maxime Le Forestier – Né quelque part / San Francisco

Je vais certainement passer pour une vieille mais voir un tel artiste en concert ça relève juste de la concrétisation d’un mini rêve. J’adore le bonhomme, ses titres, et sa musique… Le voir en vrai les reprendre pffffiouuu. Deux points qui ne lui ont pas rendu honneur vis à vis du personnage sont les blablas incessants des plus jeunes tout au début du titre (purée quel respect) qui continuent à entonner du MPokora et le son qui a saturé au niveau instrumental (limite désagréable à certains moments) mince :/ Peu d’applaudissement après Né Quelque Part (pfff) et il enchaîne sur l’ultra connu San Francisco (la maison bleue toussa)… guitare voix… et blam plein de souvenir du primaire où on l’avait apprise par cœur en court de chant. Tiens là ça marche mieux, le public reprend les paroles Hallelujah !!!! Puis une grosse séquence d’applaudissement, tout ce que mérite cet homme, enfin !

On change radicalement de style et je retrouve (encore!) un artiste que je rêvais de voir en concert…

* MC Solaar – Les temps changent

Bon autant dire la vérité mais l’expérience a été un échec total pour ma part… J’ai connu MC Solaar sur ses anciens titres (As de Pique, Solaar Pleure…) et j’en faisais toute une montagne, pour moi c’était le rappeur classe français, loin de tout ce que je peux détester du rap.. Manque de bol expérience gâchée par un son pourri, on distinguait pas les mots des couplets (pas pratique pour un morceau de rap) et de trop nombreux Larsen ont tué le truc. Bien dommage !

Un peu déçue, je vois arriver sur scènes des personnes bien connues (pour les avoir vues à de nombreuses reprises en live, concert privé, à la télé ou sur mes DVD… fan ??? JAMAIS!!)

* Les z’hommes de Mozart L’Opéra Rock, Florent Mothe, Merwan Rim, Solal, Nuno Resende, Mikelangelo Loconte -My Sharona

Qui dit Opéra Rock dit Rock et ça rock juste sévère sur le titre. Une pêche d’enfer, ça bouge énorme, ça chante trop bien et ils prennent leur pied ça se voit grave. La on voit ce que des années sur les routes ensemble ça peut faire au niveau des liens humains ! Bref je ne serais pas objectives pour un rond, mais pour peut être l’une des dernières fois où on les voit tous ensembles ça fait juste plaisir d’entendre un morceau comme ça ! J’ai juste méga aimé ! Et Mikelangelo qui semble enfin réveillé ça fait plaisir !



Histoire de rester dans la veine de Mozart, autant continuer avec l’une des révélations de celle-ci, Môssieur Salieri alias Florent Mothe..

* Florent Mothe – Bohemian Rapsody

Ce super artiste nous reprend le titre qui lui a fait réussir son casting pour Mozart l’Opéra Rock… Bohemian Rapsody de Queen excusez du peu… Et que dire si ce n’est pfiiiouuuu on comprend mieux le pourquoi du comment qu’il a été choisi… Un talent à l’état pur (bon on en doutait pas) et une maîtrise de la guitare énorme, des envolées lyriques maîtrisées… Hâte d’entendre ses propres titres et pas ceux des autres !



Après une ovation méritée et plus de sept titres sans présence féminine (ben faut pas les oublier purée elles sont pas bien nombreuses mais quand même), voici le retour des drôles de dames…

* Jenifer, Claire Keim, Julie Zenatti – Beautiful

Les trois filles vont faire un trio sur un titre super compliqué de Christina Aguilera. Autant dire qu’il est juste casse gueule, et je me demande même comment Claire Keim va maîtriser un tel titre.. Hé bien on assiste juste à un superbe trio (ptain suis vraiment bisounours ce soir y’a rien à jeter). Les trois voix se marient à merveille (on sent le boulot derrière), tout est calé à la perfection, et Claire Keim, une vraie révélation sur le titre. Comme quoi y’a pas que les hommes qui maîtrisent non mais !



Claire Keim et Julie Zenatti introduisent le prochain titre de leur copine Jenifer (super séquence de mime de Claire Keim au passage)…

* Jenifer – Sur le fil

Je connais à peine ce titre, j’ai du l’entendre à tout péter deux fois avant la soirée… Et je dois dire que je suis pas des masses fan de celui-ci. Autant j’aime « Tourner ma page » par exemple, autant celle ci ne casse pas trois pattes à un canard et après la démonstration précédente, j’adhère beaucoup moins surtout sur les aigus. Mais on ne peut pas lui ôter le fait qu’elle est super à l’aise et adore être sur scène…



Mickael Jones, le parrain des foot concerts rejoint la scène avec son instrument fétiche à la main, et commence les premières notes de Je te donne.. ahhhh.. et ils annoncent une surprise.. *grosse prière* Goldman, Goldman, Goldman… raté T-T…

* Mickael Jones & Les z’hommes de Mozart – Je te donne

Bon on aura pas Dieu Goldman mais on récupère le quintet de mozart, donc bon ça compense, surtout que Merwan Rim est mis à l’honneur *_* Bon une fois encore, pas de loupé et carton plein pour les ex de l’Opéra Rock qui sont bien mis à l’honneur ce soir! ça bouge, ça donne à mort ! Énorme ! Et comme toujours ça reprend à plein tube dans le Palais des Sports !



Les hommes cèdent la place à Merwan Rim et là…. Black out total…

* Merwan Rim – Mens moi

Bon je ne fais pas de mystère, Merwan Rim est juste un énorme coup de cœur depuis pas mal d’années, donc le voir en solo sur scène c’est juste… euh… Énorme (juste l’impression de me répéter là non ??)… Un titre personnel juste génial, un goût de trop peu une fois encore (je l’attends de pied ferme en concert à Lyon), et plein d’étoiles dans les yeux… Ah si juste un truc… (*groupie hystérique on*) Bordel pourquoi être passé par la case coiffeur ahhhh T-T (*groupie hystérique off*)



Après un tel titre on pouvait que redescendre… et ça a pas loupé…

* Grégoire – Medley

Bon suis bourrée d’a priori, mais Grégoire ce n’est juste pas ma cam’… La musique est juste bien trop déprimante pour moi… Il pourrait tirer des larmes à une pierre… C’est juste pas possible… Y’a bien que « Toi+Moi » que j’apprécie à peu près et que le public aura repris avec joie…. Au vu de l’heure, on craint juste une chose, que ce soit le dernier titre de la soirée, et le final aurait été alors un chouillat décevant pour moi… Fort Heureusement de nombreux titres suivront…

Et suffit de pas longtemps pour remonter la pente de la motivation, des cris stridents et de la reprise de chanson à plein poumon…

* Mickael Miro – L’horloge tourne…

Dam dammmm Deoooooooooooooo oooooooooooooooo ooooooooooooooo.. Dammmm Dammmm deooooooooooooooo ! Rien à dire de plus… ça déchire juste ! C’est la folie dans l’public!



Se présente à nous Mickael jone et un autre guitariste blondinet au cheveux long… ???

* Mickael Jones/Gwendal Peizerat & autres – Rolling in the river

Et oui je l’avais reconnu de suite à sa chevelure blonde (pour l’avoir vu de très près), mais ne sachant pas qu’il était aussi musicien, un gros plan me confirme qu’on a bien le champion de patinage artistique sur scène. Tous les artistes se pointent sur scène suivant leur envie et nous offrent un très bon titre.. ça rock bien, Mr Jones sait y faire !


S’ensuit un bœuf avec les interprètes de Mozart accompagné de Mickael Jones et Gwendal Peizerat à la gratte sur..

* Mickael Jones-Gwendal Peizerat- Troupe masculine Mozart – No Woman, No Cry

ça balance bien, les artistes sont à fond, ils s’éclatent et on s’éclate avec eux (avec une leçon de chorale made in Solal), un excellent moment de partage ça fait super plaisir. Le summum est atteint quand des bénévoles, rejoignent les artistes sur scène. Émotion intense, surtout de voir les artistes si proches de ceux-ci… Faudrait ne pas avoir de cœur pour ne pas aimer un tel moment de partage….


Nous avons ensuite une vidéo de la marraine de l’association Amel Bent, qui n’a pu être là car au même moment en live dans danse avec les Stars. Très joli discours, on ressent la tristesse de la demoiselle de ne pas être là… Malheureusement l’ubiquité n’est toujours pas possible…


De beaux moments et….

*Helmut Fritz-Ca m’énerve

*pleure de dépit*.. Ok c’est super généreux qu’Helmut Fritz soit là pour l’association… mais cette chanson c’est juste pas possible, pas après un tel moment de partage… arg… je prends mon mal en patience et attends que ça passe… (on ne peut pas tout aimer malheureusement)…

Heureusement Monsieur Pokora vient sauver les meubles et relancer mon intérêt de la fin de la soirée (la fatigue commence à se faire sentir suis levée depuis 8h et j’ai une grosse journée de taff dans les pattes).

*Mickael Jones & M. Pokora – A nos actes Manqués

La chanson est juste un tube (tout ce que touche Goldman il le transforme en Or). Apporté à celà une motivation sans faille de MP et sa chorégraphie super simple à faire dans un Palais des Sports blindés et ça à juste un effet de fou ! Et en fin de soirée c’est ce qu’il faut pour tuer le restant de voix et remotiver les troupes ! ok ok ok héééé ok ok ok aaaahhhh


*Tous ensemble – Satisfaction

Encore un titre sous forme de bœuf qui déménage avec tous les artistes qui reviennent pour ce dernier titre. Une très belle fin pour cette soirée.

Que dire pour résumer ces quatre heures intense de spectacle ? Juste énormissime, tout a été fait avec tant de cœur, de volonté et d’abnégation, en tant que spectateur on ne peut être que transporté. Je ne suis pas fan de loukoum mais j’ai rarement trouvé spectacle qui mêle tout aussi bien, et voir les artistes de cette façon, naturels, enclin a apporter leur secours à une bonne cause, ça redonne foi en l’être humain. Tout n’est pas que pognon sur cette planète et fort heureusement. Avec notre faible apport lors de cette soirée (une trentaine d’€) on aura amené un peu d’eau au moulin de l’association. Et peut être motiver d’autres personnes à aider en se rendant sur le site : http://www.huntingtonavenir.net/

Un grand merci Sevrynn & Jérémy Roadtrips and Parks pour ce magnifique résumé de la soirée.

http://roadtripsandparks.wordpress.com/

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Foot Concert au Palais des Sports de Lyon le 13/10/2012

Message par Admin le Lun 15 Oct 2012 - 23:40

Foot-Concert 2012 : pari tenu !



Plus de 40 personnalités sur le terrain puis sur scène… un tournoi de foot magnifique mêlant les facéties de Jenifer, les passes de Matt Pokora, les buts de Sonny Anderson ou encore les tacles des champions du Monde 98 Bixente Lizarazu et Christian Karembeu… Un show musical exceptionnel, ou les artistes ont mis leur talent et leur générosité au service des malades Huntington.

Vous n’y étiez pas ? Session de rattrapage ici en images, en attendant plus de photos, et de vidéos…

Dès 8h du matin les grilles du Palais des Sports de Lyon avaient tout intérêt à être solides, tant les fans se pressaient pour attendre l’arrivée de leurs idoles.

Premiers arrivés après l’équipe des bénévoles : les musiciens, les Zam-Zam, fidèles du foot-concert depuis 2006. Les balancent peuvent démarrer !

Puis des voitures sombres aux couleurs du Foot-Concert 2012 défilent, et les cris du publics se font entendre, il n’est même pas encore 14h, et tout le quartier de Gerland autour du Palais des Sports de Lyon, est déjà dans l’ambiance. Le public patiente, se rue vers les grilles dès qu’une voiture approche. On entend des « c’est Matt ? » ou « Ouah Jen, qu’est ce qu’elle est belle ! », et des « tiens Julie est revenue, c’est cool », « c’est pas Karembeu lui ? ».

Les habitués sortent signer quelques autographes, les petits nouveaux s’imprègnent de l’ambiance, mais très vite la bonne humeur et l’enthousiasme transmis par la poignée de bénévoles organisateurs, gagnent du terrain.

Des voix, des bouts de chants fusent des loges… c’est parti pour le show !

Dès 17h, le ton est donné à la conférence de presse. Marguerite Garcia, présidente de l’Association Huntington Avenir, et tête de proue des bénévoles organisateurs, accueille partenaires, presse, artistes, mais surtout les malades, les familles pour qui le Foot-Concert apporte de quoi les aider à tenir au quotidien. Menant cette présentation avec son cœur, son énergie, elle rappelle au vu du film présentant la Maladie de Huntington, que cette soirée, si belle qu’elle soit, n’est pas le but de cette association, mais elle permet à son Pôle Social d’aider plus de 800 familles touchées par cette affection si dévastatrice.

Après avoir partagé quelques instants avec les familles et malades, les artistes et sportifs reprennent le chemin du terrain pour un court échauffement.

Le public est entré, plus un siège de libre, les arbitres et le speaker peuvent entrer en scène ; le tournoi peut débuter !



Equipe rouge, équipe jaune, équipe bleue, équipe blanche affichant les généreux partenaires du Foot-Concert, chacun peu aller de son pronostic en regardant les compositions d’équipe.

Si l’équipe jaune de Matt Pokora (Michel Bastos, Christian Karembeu, Sonny Anderson, Rémy Vercoutre autour de Jenifer, MC Solaar, avec un coach surmotivé : Maxime Le Forestier) semble prendre l’avantage dans les tribunes, et même chez les plus fins connaisseurs de la presse, les outsiders s’échauffent et se préparent à en découdre !

Les Bleus affichent quand même quelques grands noms du football : Olivier Dacourt, Sidney Govou, Luc Sonor, Amara Simba, Fabrice Grange, Christophe Delmotte autour de Michael Jones ou encore Florent Mothe. [/color][color=#000000]Les Rouges comptent sur la niaque de leur coach, Julie Zenatti, sur l’expérience des foot-concerts de Grégoire ou d’Ycare, et sur la fraicheur de Mickael Miro, encadrés par Jean-Alain Boumsong ou encore Gérald Baticle et Bruno Genesio.

Quant aux Blancs, Claire Keim, entraîneur de chic et de choc, sait qu’elle pourra compter sur le passionné Pascal Obispo, entouré de deux lutins du football : Ludovic Giuly et Bixente Lizarazu, épaulés par Jérémy Clément et Thierry Braillard, député et adjoint au Maire de la Ville de Lyon.

Dans une ambiance survoltée, après des buts impressionnants de Michel Bastos, Sonny Anderson ou encore Matt Pokora, des gestes défensifs parfois surprenants de Jenifer, et déjouant tous les pronostics, c’est cette même équipe blanche qui remporte le trophée, que Pascal Obispo ne voulait pas lâcher lors de la conférence de presse ! Un présage ?



Quelques minutes après la remise du trophée, la foule encore amassée dehors, ne venant que pour le concert, peut entrer.

Les lumières s’éteignent, les DJ chauffent la salle à peine remise de ce tournoi magique, Reno entre en scène… le show peut continuer !



Ils enchainent : Claire Keim, Joël Bats au micro accompagnant son ami Maxime Le Forestier, Mickael Miro et un dam dam deo entonné par un Palais des Sports survolté, la troupe de Mozart, la voix de Julie Zenatti, des duos magiques, des reprises époustouflantes, l’énergie de Claude MC Solaar, Pascal Obispo au piano… la foule reprenant les tubes de Matt Pokora, scandant le nom de Jenifer, un message de la grande absente de la soirée, la pétillante et généreuse Amel Bent, marraine de l’Association, et puis la folie d’Helmut Fritz, l’émotion lors de la diffusion du film expliquant la Maladie, les besoins des familles, et l’action au quotidien de l’association, les larmes lors de la venue des malades reprenant Je te Donne de Michael Jones avec les stars des Comédies Musicales « Mozart l’Opéra Rock » ou encore « Adam et Eve ».





Des images, du son, des souvenirs en pagaille pour les plus de 6000 spectateurs…
En tout cas beaucoup de cœur et de chœurs, beaucoup d’amour envoyé aux malades et un grand merci aux bénévoles passionnés, sans doute fatigués le lendemain, qui n’ont rien lâché pendant des mois et des semaines pour proposer un show de ce calibre !



Et pour les malchanceux qui n’ont pu obtenir leur précieux sésame pour ce Foot-Concert, rendez-vous très vite sur www.footconcert.net et guettez le lancement de la prochaine édition !


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comptes-rendus Foot Concert au Palais des Sports de Lyon le 13/10/2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum