Calogero

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calogero

Message par Admin le Sam 27 Juin 2009 - 9:22

Mort de Michael Jackson: Les grandes figures de la musiques françaises s'expriment .

L'univers de la musique bouleversé... Le choc évident des artistes français
Lors de l'émission La Tête dans les étoiles diffusée sur RTL, les grands pontes de la musique françaises ont témoigné leur émotion : Jean-Jacques Goldman, Francis Cabrel , Pascal Obispo, Calogero, MC Solaar, Manu Katché et Jean-Charles de Castelbajac.



Calogero

" ... Une immense admiration... nous on a grandi... moi j'avais 11 ans en 82 à l'époque de 'Thriller' qui est un album incroyable où tous les musiciens savaient sur quelle chanson quel musicien jouait... quel batteur surhriller, quel guitariste sur Beat it , quel percussionniste sur Billy Jean, il y avait à la fois un côté funk, un côté pop... parce qu'il y avait même Mc Cartney sur cet album...

"Je suis très triste, d'abord, très ému, c'est dommage qu'on dise maintenant le plus important sur Michael Jackson : la musique. C'était un génie, un vrai génie, et toutes les histoires autour ne sont pas très intéressantes .

"Non, je ne l'ai jamais vu sur scène, j'aurai adoré le voir, je me réjouissais, j'allais très certainement aller à Londres. Il traversait tous les styles, nous on étaient plutôt gothiques, on écoutait les Cure et on adorait Michael Jackson, ça nous posait aucun problème. C'est un génie, comme Stevie Wonder est un génie, il n'en reste plus beaucoup, à mon avis, il en reste deux, il reste Mc Cartney et Stevie... "

http://www.purepeople.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par margotte le Sam 27 Juin 2009 - 18:18

pour les nouvelles dates je te dis merci la meuh parce qu'il y a 2 villes qui sont a environ 10 min de chez moi donc des que les places sont en vente je saute dessus lol
avatar
margotte

Nombre de messages : 1001
Age : 33
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Mar 30 Juin 2009 - 20:55

margotte a écrit:pour les nouvelles dates je te dis merci la meuh parce qu'il y a 2 villes qui sont a environ 10 min de chez moi donc des que les places sont en vente je saute dessus lol

De rien, heureuse de servir à quelque chose lol
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

CALOGERO fête les 25 ans de FRANCE BLEU (Gard Lozère)

Message par Marie Rose le Lun 6 Juil 2009 - 13:55

ROCK in Live : "The Rabeats, Stanislas & CALOGERO fêtent les 25 ans de FRANCE BLEU (Gard Lozère)"


_________________
avatar
Marie Rose
Modérateur

Nombre de messages : 6247
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Mer 15 Juil 2009 - 16:21

avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Monica le Mer 15 Juil 2009 - 17:35

merci Manu j'aime beaucoup
avatar
Monica

Nombre de messages : 3880
Age : 30
Localisation : La Côte Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par fée du logis le Mer 15 Juil 2009 - 17:50

C'est assez spécial quand même.

fée du logis

Nombre de messages : 559
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 05/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Calogero:interview

Message par Admin le Dim 19 Juil 2009 - 14:04



Bonjour Calo
Bonjour.

Nouvel album, à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles expériences ?
Oui, comme toujours j’aime bien bifurquer tout en restant moi-même, aller chercher de nouveaux horizons, au niveau des musiques et des textes. L’équilibre difficile est qu’il faut que ça te ressemble, ne pas être seulement dans une posture.

Tu es allé chercher des auteurs dans des univers très différents ?
Oui, ils n’ont a priori pas le même univers que moi. Ce qui est intéressant c’est la découverte de l’autre, de gens que tu ne connais pas et qui ont forcément un avis sur ta musique, avoir leur point de vue, savoir s’ils vont être inspirés ou pas par ma musique. C’est ça qui est intéressant. C’est assez intime de confier mes musiques à des auteurs. Je passe beaucoup de temps sur les mélodies, pour faire en sorte qu’elles soient émouvantes en y incluant mes références. Je me mets à leur place, y mettre des mots n’est pas facile pour l’autre. C’est pour ça que j’ai voulu aller chercher des auteurs avec qui je n’avais jamais travaillé pour avoir un regard neuf et chanter de nouveaux mots.

De qui s’agit-il ?
Dominique A a écrit trois chansons, Dick Annegarn en a fait deux, Marc Lavoine une, Kent a fait le titre de l’album « L’embellie ». Grand Corps Malade a signé un texte avec Alana Fillipi. Jean Jacques Goldman a écrit le single « C’est dit ».

Et un auteur Italien !
Piero Pelu, l’ancien chanteur de Litfiba.

On va dire que tous ces auteurs ont raconté une histoire qui t’a convenu mais tu leur as quand même indiqué ce que tu voulais dire. Il y a avait déjà des intentions de ta part dans cet album.
C’est peut être l’album le plus viscéral. J’étais chargé d’émotions et je savais où je voulais en venir, ce qui n’est pas toujours le cas. Parfois je fais des mélodies, je me dis on verra bien, on parlera peut être de ça, ou de ça… Si ce n’est de suggérer des thèmes, j’ai essayé d’avoir des entretiens avec les gens, de parler avec eux. Les seuls textes que j’ai mis en musique sont les textes de Dominique A, avec qui j’ai dû parler une heure. Je lui ai raconté ce que je vivais sur le moment, pour qu’il puisse sentir un peu à qui il a affaire. Un mois après j’ai reçu 4-5 textes magnifiques et je les ai mis en musique.

Revenons un peu en détail sur ces auteurs et ce qu’ils ont pu t’apporter. Ils ont une couleur. Tu savais à qui t’adresser, tu connaissais leurs états d’esprit.
Prenons Dominique A, tu es allé chercher quoi chez lui ?

Chez Dominique A, je suis allé chercher sa poésie. C’est un artiste qui me touche énormément et qui a une manière de dire les choses avec beaucoup de pudeur et de clarté à la fois, c’est ce que je suis allé chercher dans ses textes. Ce qui me plait est de faire des chansons qui restent lisibles, compréhensibles, mais avec quelque chose de sophistiqué. C’est ça qui me plait, que ce soit à la fois populaire et sophistiqué. Cet album reflète bien la manière dont je conçois la musique, plein de gens d’horizons différents qui se retrouvent sur le même album. C’est comme ça que je conçois la musique. Il y a aussi bien Kent, Dominique A, Jean-Jacques Goldman que Marc Lavoine, qui sont des chanteurs très différents. Finalement, que l’on soit derrière un piano ou le stylo à la main, cela reste des bons auteurs, c’est ça qui m’intéresse chez eux.

Et il faut raconter une histoire dans toutes ces histoires, qui en découle au fur et à mesure des chansons non ?
Oui, c’est bien s’il y a un fil conducteur. Là le fil conducteur était « L’embellie ». J’avais envie de chanter un album lumineux, flamboyant et confortable à écouter. Quand Kent m’a amené le texte « L’embellie », je savais que lui avait envie d’écrire des chansons positives. En écrivant des chansons tristes, on peut vite tomber dans la facilité. Faire des chansons un peu réveillées et optimistes, c’est déjà plus difficile. C’est un bel exercice. Quand il m’a donné ce texte « L’embellie », j’ai tout de suite pensé à appeler l’album « L’embellie ».

Il y a des petits grains de folie, des chansons écrites par Pierre Lapointe, Dick Annegarn. Pour le coup, tu as fait appel à des auteurs très particuliers !
Il y a toujours une forme de poésie chez Dick Annegarn. C’est quelqu’un qui arrive à mettre de la poésie dans les chansons, c’est assez rare. Je l’ai écouté pendant très longtemps. Il y a eu un tribute à Dick Annegarn, avec plusieurs artistes qui chantaient ses chansons. J’avais repris Attila Joszef, qui est une chanson sur un de ses albums qui s’appelle « Approche-toi ». Je crois que la reprise lui a plu et ça nous a rapprochés. Je lui ai demandé s’il voulait bien m’écrire des textes. Il a accepté. Il a une forme de folie et un côté un peu décalé, qui me va bien. Au départ, je suis allé le chercher pour une chanson qui s’appelait Peter Pan. Je voulais parler du syndrome Peter Pan, qui est charmant et pathétique, puisqu’il grandit jamais et laisse tous ses amis derrière lui. Quand je lui ai parlé du thème, il m’a dit « mais qu’est-ce que tu faisais quant tu étais petit ? ». Je lui ai dit que je faisais des conneries. Il m’a dit « Tu volais ? ». « Oui, ça m’est arrivé de voler ». « On va parler d’un voleur alors ». J’aime bien ce jeu de ping pong. Pareil pour la chanson qu’il a faite pour mes filles. J’avais envie d’un souvenir joyeux pour quand elles seront grandes, qu’elles aient un beau souvenir dans l’album de papa. Il m’a dit « Tu sais, je ne sais pas si je vais réussir à écrire pour des enfants… ». Je voulais que ça soit lui, avec en référence des chansons comme « Mireille », « Sacré Géranium », qui pour moi ont un côté ludique et enfantin.

C’est très important, parce que pour la première fois tu as écris un texte !
Oui, j’ai écris un texte sur l’album parce qu’il n’y avait que moi qui puisse écrire celui là, il s’appelle « Je me suis trompé ». Ça nous arrive à tous de nous tromper, ça nous fait avancer. C’est une sorte de colère que j’ai mis dans cette chanson et une fois sorti ça va mieux.

Comment as-tu eu le courage de t’exposer avec cette chanson là ? C’est un état d’urgence ?
Oui, c’est quelque chose qui doit sortir, une question de tripe. La chanson était courte donc pas trop difficile à écrire. S’il avait fallu écrire beaucoup de mots je ne l’aurais pas fait. La chanson dure 2 minutes 30 et tout est dit.

Le premier single, cette chanson écrite par Jean Jacques Goldman, avec cette chanson très personnelle, plantent le décor, la toile de fond de l’album.
Quelque part, tu nous fais entrer dans une certaine intimité ?

Oui, la chanson « C’est dit » est une chanson sur l’amitié. Comme plein de gens, c’est très important pour moi. Malgré tout ce qu’on peut réussir dans la vie, le pire de tout est de se retrouver seul. La solitude que l’on n’a pas choisi, c’est ce qu’il y a de pire. Je suis très heureux d’avoir quelques amis, je n’ai pas beaucoup de vrais amis, et faire des diners un peu à l’ancienne, comme Ventura le faisait avec ses potes. J’aime bien faire des pates à mes amis. La chanson et le clip reconstituent bien ma vie.

Puisqu’on est dans ton studio, il y a une console derrière, sans rentrer dans des détails techniques, quand l’inspiration te vient, est-ce que tu as des réflexes, un processus dans lequel tu te mets à chaque fois ?
Je ne compose pas tout le temps en studio, ça m’arrive souvent en vacances parce que je m’ennuie très vite. J’aime bien commencer à rêver à mes futurs projets en vacances. Ça peut m’arriver n’importe où, c’est ce que je sais faire de mieux, la musique est ma plume à moi, c’est mon stylo. Il faut que je compose pour me sentir bien.

En l’occurrence, pour cet album, est-ce qu’il y a eu un titre déclencheur de la suite ?
Le titre déclencheur de l’album est « La fin de la fin du monde », c’est la chanson qui ouvre l’album, ma préférée. Elle a une espèce de ton, avec ce rythme de tarentelle qui peut donner l’impression que c’est une nouvelle ère pour moi.

Tu disais « Marche héroïque », c’est un peu l’apaisement ?
Oui, il y a un côté apaisant. C’est aussi comme une boule de feu, il y a une urgence dans cette chanson, quelque chose qui avance comme si s’était la fin du monde. En même temps c’est fini, la fin est passée.

Tarentelle Sicilienne ? C’est bien ça ?
Oui, le rythme est complément sicilien. Ça ne s’entend pas parce que les arrangements sont très influencés de Divine Comedy, c’est assez anglo-saxon, mais le rythme est complètement italien.

Tu aimes bien toutes ces histoires musicales épiques, ce côté Pop Symphonique.
J’aime de plus en plus ne pas chanter les refrains, c’est ce qui se passe dans cet album, il n’y a pas beaucoup de refrains. Il n’y a que « L’Ombre et la Lumière » dans laquelle il y a un refrain, sinon il n’y en a pas. Je raconte des choses dans les couplets et je lance de la musique dans les refrains.

Pour terminer, il y a ce titre en italien, ce sont un peu les origines qui sont toujours là. On peut imaginer un disque en italien ? Qu’est-ce que ça provoque chez toi ?
Quand on me demande pourquoi je ne chante pas en anglais de temps en temps, je préfère chanter en italien, c’est plus authentique, c’est la langue de mes parents. Ça fait longtemps que j’avais envie de faire ça mais il fallait que ça soit le bon texte, la bonne musique. C’est mon frère qui m’a proposé cette petite pièce, on dirait un mini opéra rock en fait. J’ai essayé pas mal de textes en français et je me suis rendu compte que c’est une musique qui supporte vraiment bien l’italien. C’était donc enfin l’occasion de le faire, de pouvoir chanter en italien, et travailler avec Piero Pelu, avec qui j’avais déjà travaille un peu, qui est le chanteur de Litfiba. Il m’a fait ce texte, qui parle de Dracula, « Il Conte ». Je suis assez fier, j’en ai un peu chié pour l’accent mais je crois que le résultat est chouette. Ça me touche beaucoup de pouvoir chanter dans la langue de mes parents.

Sur cet album, « L’embellie », tu adresses un message à tous ceux qui vont l’écouter dans le quel tu souhaites l’embellie à tout le monde. On te souhaite une belle embellie sur scène, et à très bientôt. Merci.
A très bientôt, merci.

J’ai souhaité appeler mon cinquième album « L’Embellie » car j’avais envie de faire des chansons ouvertes, lumineuses. L’embellie, c’est cette lumière qui pointe au loin dans un paysage. Calogero se livre dans une interview à coeur ouvert...

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Monica le Dim 19 Juil 2009 - 16:49

merciii virginie
avatar
Monica

Nombre de messages : 3880
Age : 30
Localisation : La Côte Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par adeline85 le Mar 21 Juil 2009 - 14:12

hate de le voir sur scene en novembre depuis le temps que j'attend ca hihi
avatar
adeline85

Nombre de messages : 331
Age : 30
Localisation : quelque pars en vendée ...
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Calogero biographie

Message par Admin le Dim 26 Juil 2009 - 14:42

Biographie de Calogero



Passionné de musique depuis l'enfance, ce garçon confiant et déterminé va tout faire pour développer son hobby. À 15 ans, Calogero monte son premier groupe, les Charts, avec l'aide de son frère et un ami. La formation anime les fêtes les premiers temps et les bals aux alentours de Grenoble. Nourri de ballades doucereuses, leur jeune répertoire s'assimile idéalement à l'allure romantique des trois garçons.

L'arrivée d'un parolier, devenant aussi le producteur, permet aux Charts de trouver des engagements rémunérateurs. Ils jouent alors dans de véritables salles de spectacle et l'appartenance à une maison de disques change dut out au tout leur statut d'animateur précaire. Leur production discographique, jusque-là confidentielle est mise en lumière. La France découvre leurs qualités de mélodistes et de musiciens.

Au sein du groupe, Calogero montre son autre don inné : le chant. Son timbre de voix se démarque par rapport aux autres artistes. Après plus de douze ans de vie commune à trois, Calogero se sent prêt à affronter une carrière solo. Sa longue répétition va lui être d'un grand secours pour installer son image de mélodiste chanteur.

Avec En apesanteur, il tient la clé du succès qui va l'imposer sur la scène française. Sa carrière est devenue depuis, un florilège de tubes.

CE LIVRE EST INDISPENSABLE POUR TOUS LES FANS

Biographie, Editions Fan de Toi

Collection Spectacles
Prix : 16,15 €
88 pages - Texte + photos
Format : 21 × 29,7 cm - Album souple en couleur avec rabats

http://www.editions-fandetoi.com


Extrait du livre:


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero Femmes Actuelles

Message par Admin le Lun 21 Sep 2009 - 17:33


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero chansons d'amour pour Plus de Vie

Message par Marie Rose le Mar 29 Sep 2009 - 0:25

Calogero "Chansons d'amour pour Plus de vie".
Le 5 octobre à 20h35
Sur France 3

_________________
avatar
Marie Rose
Modérateur

Nombre de messages : 6247
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogeo sur Europe 1

Message par Admin le Jeu 1 Oct 2009 - 10:32


A 19h sur Europe 1

Michel Drucker et Wendy Bouchard recevront dans "Studio Europe 1" Calogero et Olivier Marchal.


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero au Zénith de Lille le 16 octobre 2009

Message par Admin le Sam 17 Oct 2009 - 15:13

Calogero, hier soir, au Zénith de Lille : l'énergie rock électrique d'un showman qui rend les grandes salles intimistes.




Voilà quatre jours qu'il rodait son spectacle avec ses musiciens au Zénith de Lille. ...

Hier soir, devant sept mille spectateurs en apesanteur, Calogero a démarré la tournée de son dernier album, L'Embellie. Une première date lilloise choisie à dessein, comme nous l'avait expliqué le chanteur, hier matin, à quelques heures du grand show.
« Le Nord, c'est la première région où ma carrière a démarré. Parce que les gens ont soif de spectacles, aiment la chanson française. C'est très touchant, confiait-il d'une voix fragile. Pour moi qui fonctionne beaucoup par adoption - je suis fils d'immigrés qui ont choisi la France comme pays d'accueil - Lille, c'est chez moi. » Il avoue alors en riant connaître « la Braderie par coeur » pour y avoir « chanté en gala avec les Négresse vertes » à la fin des années 1980.


Et le chanteur de rappeler qu'il fonctionne par coups de coeur. Sur son dernier album, L'Embellie, se sont invités des paroliers émérites comme Dominique A - auteur de trois chansons dont La Fin de la fin du monde -, Marc Lavoine (Nathan ), Jean-Jacques Goldman (C'est dit), Dick Annegarn. Mais aussi Kent et Pierre Lapointe, auteurs-compositeurs qui assureront quelques premières parties de la tournée. « J'avais envie que des auteurs aux horizons différents, de l'intello Dominique A au populaire Marc Lavoine, viennent sur mon album et s'y sentent à l'aise », expliquait Calogero pour justifier le casting de ses paroliers à la plume affûtée. Et d'ajouter comme une évidence : « Cela prouve surtout que je n'appartiens à aucune chapelle. » Mais l'artiste appartient au moins à une école, celle du très grand spectacle.
Face à la mer

Quand il arrive sur scène, le Zénith n'est qu'une mer de poissons frétillants. Entouré de ses deux batteurs, de ses deux guitaristes et de son pianiste, le showman entame L'Embellie, un nouveau titre dont les paroles sont déjà sur toutes les lèvres. Le son comme l'ambiance sont électriques, les jeux de lumière euphorisants. Un brin fébrile, en raison d'une voix affaiblie par une laryngite naissante, Calogero n'est pas de ceux qui s'écoutent, encore moins de ceux qui s'économisent. En concert il donne tout. En une chanson, il s'est déjà accaparé la salle immense.
Thermomètre, quarante degrés. L'applaudimètre explose très vite, lorsque le Grenoblois enchaîne ses succès bien connus des ondes radio et des télés.
En cinq albums, le chanteur peut se permettre de piocher dans son répertoire comme Eva Longoria le ferait dans sa penderie. Avec l'embarras du choix.
Et qu'importe si sa voix ne suit pas toujours, il a sept mille choristes et pas que des midinettes ! Des ados mais aussi des mamans, des femmes mais aussi des hommes (si, si) qui assurent comme des bêtes. Face à la mer, Le Saut de l'ange, Danse encore, C'est dit, La Fin de la fin du monde, L'Ombre et la lumière interprété en duo avec un Grand Corps malade venu pour l'occasion... Tout s'accélère lorsque le petit homme pile électrique interprète Aussi libre que moi en parcourant les moindres recoins de la scène. La tension montre alors qu'on croyait le concert à son apogée. Après l'embellie, c'est un véritable raz-de-marée. •
M. CA.
Calogero sera de retour au Zénith de Lille le 11 juin 2010. De 50,75 à 40,75

http://www.lavoixdunord.fr

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero : « Mes mélodies sont ma signature » Interview

Message par Admin le Sam 17 Oct 2009 - 15:18

Calogero : « Mes mélodies sont ma signature »



Le chanteur est, ce soir sur la scène du Zénith de Caen avec les titres de « L'embellie ». Un album pour lequel l'artiste s'est entouré des meilleurs auteurs.


Entretien

Pour votre dernier album, « L'embellie », vous avez fait appel à des pointures avec lesquelles vous n'aviez jamais travaillé : Dominique A, Jean-Jacques Goldman, Marc Lavoine... C'est vous qui leur avez suggéré les thèmes des chansons ?
Oui... J'avoue que j'en ai soufflé pas mal. Le thème de l'amitié, par exemple, (la chanson de Jean-Jacques Goldman, « C'est dit ») ou la chanson sur mes filles (« Tu n'as qu'à m'attraper » de Dick Annegarn). Dans « Tu es fait pour voler » je voulais parler de Peter Pan, sans trop savoir pourquoi. Dick Annegarn m'a alors demandé : « Qu'est-ce que tu faisais, toi, quand tu étais petit ? ». Je lui ai répondu qu'il m'arrivait de voler des disques dans les magasins... Alors on a fait une chanson sur un voleur qui, à la fin, finit par ne plus voler.
Pour la première fois, on vous découvre en tant qu'auteur sur le titre Je me trompe...
Exact. En fait, j'avais déjà écrit des textes à l'époque des Charts mais je n'en avais pas refait depuis. Et je n'ai pas forcément l'intention d'en écrire plus souvent ! Je suis compositeur avant tout. Quand je compose une mélodie, elle est, en général assez « ambitieuse ». J'entends les cuivres, les cordes...
La direction est assez précise dans ma tête. Mais quand je rajoute mes mots, ils sont moins bons que mes mélodies. Je ne pense pas êtreun bon auteur. Quand Françoise Hardy fait appel à moi, ce n'est pas pour mes textes mais pour mes mélodies.
Justement, une belle mélodie c'est pour vous « la » condition pour faire une bonne chanson ?
Ce n'est pas une condition, c'est mon style. C'est ma signature. C'est ce qu'on attend de moi.
Pourquoi avez-vous choisi la basse comme instrument de prédilection ?
Tous les enfants font un peu de piano ou de flûte à l'école. Mais, à un moment donné, on choisit son instrument. Il y a une sorte de fusion. Ça a été le cas pour moi. J'étais dans un bal et, je ne sais pas pourquoi, je suis resté bloqué sur le bassiste qui jouait sur une vieille Fender. Après, j'ai acheté l'album de Paul Young, « The secret of association », dont le bassiste Pino Palladino faisait des lignes de basse incroyables...



Propos recueillis parOlivier RENAULT.

http://www.ouest-france.fr

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Dim 18 Oct 2009 - 17:37

J'y étais, c'était magique !
J'ai pu le rencontrer à nouveau, c'est toujours un grand moment !

Allez le voir sur scène, ça vaut vraiment le détour !
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero:en studio avec... le 8 novembre sur Virgin 17

Message par Admin le Mer 21 Oct 2009 - 16:37




En studio avec… : Calogero reçoit Stéphane Basset le 8 novembre 2009 sur Virgin 17


Stéphane Basset anime la nouvelle émission musicale de Virgin 17, En studio avec…Le 8 novembre à 20h35, il s'invitera en studio avec Calogero, qui lui dévoilera tous ses petits secrets de création…

La nouvelle émission musicale de Virgin 17 s'appelle En studio avec… Le 8 novembre 2009 à 20h35, l'animateur Stéphane Basset , après avoir rencontré Pascal Obispo le 11 octobre dernier, s'incrustera dans le studio d'enregistrement de Calogero , pour connaître toutes ses astuces .
Dans cette série documentaire, les artistes se livrent, reviennent sur leur carrière, sur la façon dont ils écrivent leurs chansons et composent leurs mélodies.

Calogero , ex bassiste des Charts, s'est ensuite lancé dans une carrière solo et a signé quelques succès commerciaux comme "En apesanteur", "Face à la mer" (en duo avec Passi ), "Pomme C"

Il expliquera à Stéphane Basset ses techniques d'écriture, comment lui est venue l'idée du duo avec le rappeur et comment il compose une mélodie…

L'émission sera ponctuée par les témoignages de Dominique A, Marc Lavoine et de ses plus proches collaborateurs.
Les fans du chanteur ne manqueront donc pas ce rendez-vous !




Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero interview

Message par Admin le Lun 9 Nov 2009 - 2:43


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Mer 11 Nov 2009 - 14:34

Merci Virginie !

Troisième extrait de l'album : la fin de la fin du monde, clip à la télé à partir du 20 novembre !
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par adeline85 le Mer 11 Nov 2009 - 15:16

haaa mon calo concert inoubliable je voudrais retourner une semaine en arrière pour revivre tout ca ^^
mais va falloir attendre jusqu'en mars maintenant :-(
avatar
adeline85

Nombre de messages : 331
Age : 30
Localisation : quelque pars en vendée ...
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Mer 11 Nov 2009 - 16:30

Pareil que toi, je dois attendre mars pour le revoir sur scène !
avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero : "J’adore Forest National !"

Message par Admin le Dim 15 Nov 2009 - 11:26

Calogero : "J’adore Forest National !"



Calogero était de passage à Forest National. Il a offert à ses fans un concert Rock dont lui seul a le secret !

C’est un Calogero extrêmement zen et positif que Jean-Claude Gerlache a rencontré avant son concert jeudi soir à Forest National. L’artiste venait présenter au public belge son dernier album "L’embellie". Dès le début, le public a été conquis. Le chanteur est décidément plus rock sur scène que dans ses albums, ce qui a plu aux fans présents en nombre dans la salle bruxelloise.

Sur scène, Calogero avait invité Grand Corps Malade avec qui il interprète un duo "De l’ombre à la lumière", un très bon moment de musique.

En aparté, Calogero avoue qu’il ne peut pas rester inactif. C’est un homme qui a besoin de mouvements, de sons et de musique. Il déclare aussi adorer Forest National car "C’est une salle immense mais où l’on a une impression d’intimité".


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Manumeuh le Lun 16 Nov 2009 - 18:55

avatar
Manumeuh

Nombre de messages : 718
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Calogero a été élu "Album RTL de l'année 2009"

Message par Admin le Mar 1 Déc 2009 - 17:15





Calogero a été élu "Album RTL de l'année 2009" grâce à son dernier opus L'Embellie, déjà écoulé à plus de 400 000 exemplaires

C'est désormais un rituel, RTL sonde tous les ans ses auditeurs afin de savoir quel est, pour eux, l'album francophone de l'année !

Après l'élection en 2006 du Nouvelle Vague de Laurent Voulzy, de Charango de Yannick Noah en 2007 et l'année dernière de l'album de Francis Cabrel, Des roses et des orties, il était demandé à cinquante auditeurs présélectionnés sur RTL.fr de choisir parmi les 5 albums finalistes celui les a le plus émus et le plus séduits.

Et le grand gagnant de l'année 2009 s'appelle... Calogero avec L'Embellie, déjà écoulé à plus de 400 000 exemplaires !

Cette distinction sera associée d'une soirée spéciale consacrée à ce chouchou des Français, qui illustre La fin de la fin du monde dans son single du même nom : le 25 décembre à partir de 18h30, une émission spéciale sera diffusée sur l'antenne de RTL, au cours de laquelle le trophée sera remis à celui qui interprète L'ombre et la lumière en duo avec Grand Corps Malade, un clip que nous vous présentions cet été. Entouré d'Eric Jean-Jean et d'Anthony Martin, il offrira également un concert privé à une poignée d'auditeurs de la première radio de France.

Une reconnaissance du public a toujours une saveur particulière aux yeux d'un artiste. Bravo à lui !

http://www.purepeople.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calogero

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum