SOPHIE MARCEAU

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sophie Marceau - Glamour Janvier 2009

Message par Admin le Ven 9 Jan 2009 - 10:08

Photos de Sophie Marceau, actrice actuellement à l’affiche dans “De l’autre côté du lit” avec Dany Boon et actuelle égérie de Chaumet, dans le magazine Glamour Janvier 2009 N°59



http://enooorme.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Nord Eclair Sophie Marceau, maman très « LOL » 6janvier 2009

Message par Admin le Ven 9 Jan 2009 - 10:14


Sophie Marceau, maman très « LOL »


LOL, ou « Laughing out loud ». La traduction? MDR, ou « Mort de rire ». Une expression que tous les ados connaissent. Tous ceux, en tout cas, qui discutent sur Internet. Une expression « sms » très en vogue.

FADETTE DROUARD > fadette.drouard@nordeclair.Fr
Soyons clairs, la génération « LOL » c'est, en gros, les ados d'aujourd'hui. Mais « LOL », dans le cas qui nous intéresse, c'est aussi Lola, 15 ans. Sa vie ? Ses copines, et son mec, Arthur. D'ailleurs, sa vie, en ce moment, ce n'est pas terrible. Arthur lui a avoué qu'il l'a trompée, ses amis n'aident pas du tout et, pire que tout, sa mère est complètement hors du temps.


//



Sa mère ? C'est Sophie Marceau... Qui, près de 30 ans après, se retrouve dans la position de ses « parents » de La Boum. Un rapprochement que Sophie n'a pas fait avant un qu'on ne le lui pointe en interview... « J'ai pas réalisé tout de suite. Je n'ai pas pensé à ça !
Il y a beaucoup de films avec des ados.. Mais c'est différent. Quand j'ai fait "La Boum", j'avais 13 ans, je n'avais pas le même regard que je peux avoir sur "LOL" aujourd'hui, forcément. Je pense, oui, que c'est un film générationnel, comme "La Boum" pouvait l'être. Mais là, ils ont 17 ans, c'est plus grave ! » Et les ados, Sophie en connaît un peu. Elle a, à la maison, un garçon de 13 ans et une fille de 6 ans. Pour eux aussi, leur maman est « hors catégorie ».
Avoir une maman actrice pourrait être compliqué, mais c'est sans compter sur le fait qu'une maman actrice, est une maman avant tout. « J'ai décidé de vivre normalement, je vais parfois dans les grands magasins, mais je me camoufle, j'ai des tics... nous confiait Sophie. Je me protège et je les protège. J'aime la solitude, je déteste l'exposition. J'ai besoin de ma maison, de ma famille. »
Bien dans son métier
D'ailleurs, pas question de soirées chic. Ce que l'ex-James bond girl aime faire quand elle est chez elle ? « Je bricole, je jardine. Je n'ai jamais eu de mari bricoleur, mais ils cuisinent. Il n'y a qu'une chose que je ne sais pas faire, c'est souder. C'est trop lourd pour moi. Il y a tellement de choses à faire dans une maison. En ce moment, j'ai besoin de faire peau neuve. Quand ce sera fait, quand j'aurais refait la maison, je me poserais un peu. Et puis j'ai besoin de nature. Je suis trop citadine... » Une maman comme les autres donc, mais qui s'amuse beaucoup dans LOL à jouer la confusion adulte-ado. Et c'est parce qu'aujourd'hui elle se sent bien dans son métier que Sophie se lance peut-être avec plus de plaisir dans la comédie. La première de l'année sortira demain : c'est De l'autre côté du lit, avec Dany Boon. La seconde sera donc LOL à voir dans les salles le 4 février.

http://www.nordeclair.fr

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Admin le Ven 9 Jan 2009 - 10:23


Sophie Marceau vraiment trop LOL




Le 4 février prochain, sortira sur nos écrans la nouvelle comédie de Liza Azuelos, LOL (comprenez Laughing out loud), symbole de la génération Msn.
Après « Comme t’y es belle » en 2006 avec Michèle Laroque, la réalisatrice spécialisée dans les affaires familiales à la sauce vanille/fraise et un peu chocolat nous emmène cette fois chez une adolescente bien dans son époque, avec tous les questionnements, coups de cœur et problèmes qui vont avec, à commencer par le conflit générationnel qui l’oppose à sa maman…Interprétée par Sophie Marceau.
L’actrice a eu un véritable coup de cœur pour le scénario de Liza Azuelos et n’a pas hésité longtemps avant d’accepter.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par myrtille le Mar 13 Jan 2009 - 15:29

Merci pour ces infos.

myrtille

Nombre de messages : 233
Age : 45
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 05/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les femmes de l'ombre: Sophie Marceau fait de la résistance

Message par Admin le Mer 14 Jan 2009 - 7:54

Les femmes de l'ombre: Sophie Marceau fait de la résistance



Dans Les femmes de l'ombre, Sophie Marceau prête ses traits à la résistante Louise Desfontaines, qui rejoint les services secrets britanniques à Londres après l'assassinat de son mari par les Allemands.

Après Belphégor, le fantôme du Louvre, Sophie Marceau retrouve le réalisateur Jean-Paul Salomé pour Les femmes de l'ombre. Plus proche du thriller que du film historique, Les femmes de l'ombre s'inspire librement du destin d'un résistante française pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans Les femmes de l'ombre, Sophie Marceau prête ses célèbres traits à Louise Desfontaines. Quand son mari, résistant, est abattu par les Allemands, elle rejoint les services secrets britanniques, à Londres. Sa mission: recruter trois femmes (Marie Gilain, Julie Depardieu et Déborah François) pour retourner en France et libérer un espion anglais des griffes des Allemands.

«La résistance des femmes pendant la guerre est un sujet qui m'a plu dès la lecture du scénario, raconte l'actrice jointe au téléphone il y a quelques semaines. Je trouvais que c'était des destins de femmes magnifiques. Chacune d'entre elles présente tous les traits humains.»

Sa Louise est une femme blessée qui, au cours de la guerre, perd tous ceux qui lui sont chers. «Salomé s'est inspiré, librement, de la vie d'une vraie résistante. La fin du film a une espèce de fatalité qui donne une vérité, un réalisme qui m'est allé droit au coeur, qui m'a beaucoup touchée. C'est malheureusement le destin des gens qui ont vécu la guerre», détaille Sophie Marceau.

Dans Les femmes de l'ombre - baptisé ainsi en référence au classique L'armée des ombres, de Jean-Pierre Melville -, les résistantes et apprenties résistantes manient la gâchette et sont soumises à maintes épreuves physiques. Sophie Marceau se souvient d'un tournage parfois physique.

«À l'époque, les trucs étaient lourds! C'est probablement encore plus impressionnant qu'aujourd'hui. Quand vous tirez avec ça, il y a une décharge qui vous secoue le corps. Et c'est une arme: ça sert à tuer. J'ai du mal à trouver cet objet sympathique. Ce n'est pas bénin, mais en dehors de ça, j'adore les scènes d'action dans les films», dit la comédienne.

Avec Les femmes de l'ombre, Sophie Marceau espère ramener à la mémoire collective française ces femmes qui ont lutté contre l'occupant. «Pour moi, on a souvent l'image de la femme tondue qui a couché avec l'ennemi: on n'a pas une image de la femme très vaillante, alors que beaucoup de femmes ont travaillé dans les usines pour aider pour l'armement, il y a eu les résistantes.»

«Je ne suis pas une historienne ni quelqu'un qui se tourne beaucoup vers le passé. Je suis plus «roman». Mais je pense qu'inconsciemment, ou consciemment, les pays, les cultures vivent sur leur histoire: on ne peut occulter le passé. C'est bien de savoir d'où l'on vient», ajoute la comédienne.

Sophie Marceau s'était faite rare au grand écran depuis quelques années pour se consacrer à la réalisation (La disparue de Deauville, présenté au FFM en 2007). Depuis Les femmes de l'ombre, elle a cumulé quatre tournages: Lol, de Liza Azuelos, De l'autre côté du lit, de Daniel Pouzadoux, Ne te retourne pas, de Marina de Van et Percussions, d'Alain Monne.

«Je n'en ai jamais fait autant! Ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Je suis partie dans quatre directions différentes, j'ai eu quatre coups de foudre. Maintenant, je veux prendre un break. Je suis quelqu'un qui se réalise dans le travail, mais il faut que je me re-nourrisse», conclut la comédienne.

Les femmes de l'ombre, de Jean-Paul Salomé, prend l'affiche le 16 janvier.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Monica le Mar 27 Jan 2009 - 9:45

merci virginie
avatar
Monica

Nombre de messages : 3880
Age : 30
Localisation : La Côte Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau Paris Match du 29 janvier au 8 février 2009

Message par Admin le Jeu 29 Jan 2009 - 23:54



Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Monica le Ven 30 Jan 2009 - 11:03

Merciiiii Virginie Jolie interview et belles photos.
avatar
Monica

Nombre de messages : 3880
Age : 30
Localisation : La Côte Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau : "Je n'ai jamais vu un rail de coke de ma vie"

Message par Admin le Ven 30 Jan 2009 - 16:07

Sophie Marceau : "Je n'ai jamais vu un rail de coke de ma vie"



Sophie Marceau, que vous pourrez découvrir mercredi prochain dans LOL, le second long métrage de Lisa Azuelos, est actuellement sur tous les fronts et de toutes les interviews.

Dans Le Figaro Madame, elle s'est une fois de plus prêtée au jeu des questions réponses et de la séance photo... Et, c'est simplement, avec franchise, sincérité, sans pédantisme et sans tabou, que la comédienne s'est livrée quant à son quotidien, son regard sur le passé, sa vie de maman et de femme !

Celle qui déclarait récemment dans Paris Match, ne pas être choquée par la surconsommation de drogue et d'alcool chez les adolescents, révèle qu'elle a peur du monde de la nuit et déclare : "Je n'ai jamais vu un rail de coke de ma vie : je suis une vraie nouille...". C'est si joliment dit. A vérifier tout de même...

Par ailleurs, elle explique que lors des ruptures amoureuses, c'est elle qui quitte l'autre : "Mais je n'en tire aucune gloire. Et puis on sait très bien que lorsqu'un couple va mal, il n'y a aucun gagnant."

L'actrice, qui n'a jamais été mariée, n'exclut pas du tout cette possibilité et explique : "J'aime l'idée de l'engagement affectueux et je recherche ce que tout le monde recherche : me sentir aimée et compter pour qulqu'un."

Espérons que ce voeu cher se réalise avec l'homme qu'elle aime (Christophe Lambert), pour qu'elle rayonne encore et illumine toujours, comme elle le fait, les photos d'illustration de ses interviews.

Regardez, elle est juste sublime dans sa jupe du créateur de génie Azzedine Alaïa...

http://www.purepeople.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Marie Rose le Ven 30 Jan 2009 - 18:36

Magnifique!
Merci pour les scans.

_________________
avatar
Marie Rose
Modérateur

Nombre de messages : 6247
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau dans une série télé

Message par Admin le Mer 4 Fév 2009 - 2:12



Sophie Marceau dans une série télé ?

La comédienne française pourrait faire une apparition dans une série en préparation sur Canal +.

Selon des informations publiées par le magazine Télé 2 Semaines, Sophie Marceau pourrait jouer son propre rôle dans une nouvelle série qui sera prochainement diffusée sur Canal +. Le programme, baptisé "10%", sera produit par Dominique Besnehard qui s'est inspiré de son expérience d'agent artistique afin de proposer une plongée dans le quotidien d'une agence artistique. Cette docu-fiction et comédie sera constituée de six épisodes de 52 minutes, dont le scénario a été confié à Nicolas Mercier, le créateur de Clara Sheller. D'autres célébrités ont été également sollicitées pour le projet comme Jeanne Moreau, Rupert Everett, Michel Blanc, ou encore Line Renaud.

En attendant d'admirer Sophie Marceau sur Canal +, elle est ce mercredi sur le grand écran dans le film "LOL (laughing out loud)" de Lisa Azuelos. Cette comédie raconte l'histoire de Lola, 15 ans, qui n'a pas le coeur à rire le jour de sa rentrée en seconde. Selon le synopsis, Arthur, son copain, la provoque en lui disant qu'il l'a trompée pendant l'été et sa mère, Anne, n'arrange pas les choses en la traitant comme une enfant.

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Journal du dimanche "Génération Sophie Marceau" 3/02/09

Message par Admin le Mer 4 Fév 2009 - 2:17


Génération Sophie Marceau



Propos recueillis par Carlos GOMEZ
Le Journal du Dimanche

Dans Lol, Sophie Marceau interprète une mère de famille débordée par sa fille de 16 ans. Trente ans après La Boum, elle renoue avec la comédie générationnelle. L'occasion de faire un bilan des années passées. Pour le JDD, l'actrice revient sur ses relations avec plusieurs personnalités du cinéma. Et sur ses choix personnels, comme son envie de "n'avoir rien à demander à personne".

Spoiler:
"Dreams are my reality...", chantait Richard Sanderson dans La Boum à l'heure si attendue des slows. C'était en 1980, dans un film qui allait révéler une petite fille de Français moyens repérée après audition, Sophie Maupu, devenue Sophie Marceau. Trente ans après, on ne parle plus de "boum" mais de "soirée", et les slows ne sont plus à la mode. En revanche, sa cote à elle demeure au plus haut: plus d'un million de spectateurs sont allés la voir dans De l'autre côté du lit, combien seront-ils à la plébisciter dans Lol? Elle y joue une quadra divorcée qui peine à décoder les comportements de sa fille de 16 ans. Rencontre.

Lol aurait-il pu s'intituler La Boum 3?
La Boum était la quête d'un premier baiser. L'héroïne de Lol est un peu plus âgée et ses préoccupations sentimentales ont atteint un stade plus... avancé !

La sexualité reste au centre des préoccupations des jeunes.
C'est vrai, mais ayant été désacralisée, normalisée, elle est sans doute, plus qu'hier, source d'inquiétude pour eux.

Qui a le plus changé en trente ans, les ados ou leurs parents?
Leurs parents. On est devenus plus ouverts et tolérants. Un peu trop parfois, ce qui rend les ados d'aujourd'hui curieusement plus... inquiets. Dans les années 1980, l'objectif des jeunes que nous étions était de contourner les interdits. Aujourd'hui, le manque de barrières, justement, n'est pas forcément pour les rassurer. Tout le contraire.

L'échec des "parents-copains"?
Sans doute. Au temps de La Boum, les parents avaient 40 ans, mais n'essayaient pas d'en paraître 20. Aujourd'hui, certaines mères sont clairement en rivalité avec leurs filles sur le terrain de l'apparence. Ça n'aide pas à se structurer lorsqu'on a 16-17 ans.

"Je ne voulais par voter Sarkozy et encore moins Royal "

Et le rôle de l'école?
Aujourd'hui, comme il y a trente ans, une trop petite place est faite au sport. On met trop de choses dans la tête des enfants, qui rentrent à la maison stressés, mal dans leur corps. Ils ont les manifs pour se défouler! Ça, c'est sain. C'est leur monde, demain, qu'ils défendent. J'aurais fait comme eux si je n'avais quitté l'école si tôt.

En 1981, vous avez voté pour qui?
Mitterrand. J'en garde un souvenir de fierté et d'espoir. En 1988 aussi. En 2002, Chirac, évidemment. En 2007, j'ai été très embarrassée. Je ne voulais pas voter Sarkozy et encore moins Royal. Alors j'ai eu la tentation Bayrou, qui aurait été un non-choix, un vote lâche. Finalement, dans l'isoloir, j'ai choisi à l'aveugle, en disposant les bulletins devant moi, et ma main est tombée sur celui de Sarkozy. Et je ne le regrette pas... Je vais encore me faire lyncher par la profession (rires).

Que fut votre adolescence ? Dimanche dernier, dans Femina, vous disiez combien "un chagrin peut être terrible à 15 ans". Vous parliez d'expérience?
Non, mais j'ai vu mes copains souffrir. Moi, à 15 ans, j'aimais les garçons que je n'avais pas. Et quand je les séduisais, ils m'intéressaient soudain beaucoup moins!

Premier flirt?
Il s'appelait Jacques, il est devenu coursier et il a épousé une... Sophie, à qui il a fait trois enfants. Plus tard, en colo en Dordogne, il y a eu Malik, un dur. J'étais très amoureuse.

"Le ticket de cinéma trop cher "

"Le cinéma, c'est quelque chose qui reste pour toujours", disiez-vous avant de remettre la Palme d'or en 1999. Vous le pensez toujours ?
Quand vous revoyez un film de Fritz Lang, il est manifeste que c'est un art pérenne. C'est moins flagrant avec beaucoup de films de grande consommation qu'on fait aujourd'hui. Je ne les mets pas tous dans le même sac. Le "cinéma populaire" veut encore dire quelque chose (Les Ch'tis) et ce en dépit du prix des places. Je trouve le ticket de cinéma trop cher pour beaucoup de familles.

Vous allez régulièrement au cinéma?
Je prends autant de plaisir à mettre un disque de Bach ou à visiter une exposition. Je viens d'acheter deux toiles, dont une très onirique, à la Chagall, représentant une femme...

Vous peignez encore de temps à autre?
Oui, ça m'arrive, je... peinturlure, disons (rires), et quand c'est moins artistique, c'est que j'attaque les radiateurs! Je suis très manuelle, à l'image de mon père qui a fait beaucoup de choses dans sa vie (peintre, barman, employé de chantier) pendant que ma mère travaillait comme vendeuse aux Galeries, au BHV... J'adore le rayon quincaillerie.

Parmi ces artistes avec qui vous avez travaillé à vos débuts, pouvez-vous y associer un souvenir en quelques mots: Gérard Depardieu, dans Fort Saganne (1984).
Oula... c'est lourd... Beaucoup de talent, mais il n'est pas de la famille des gens pour qui j'ai du respect, non. Si changeant... Autant je garde un beau souvenir de Pialat sur Police ; de lui, pas du tout.

Mel Gibson, "un homme sympathique "

Jean-Paul Belmondo?
Joyeuses Pâques. La joie de vivre et pour moi le plaisir de jouer. Je me souviens de Marie Laforêt [mère de Lisa Azuelos, la réalisatrice de Lol], qui arrivait en chantant tous les matins.

André Zulawski, pour L'Amour braque?
Avec André, j'ai trouvé une famille au sens large et un intérêt profond pour le cinéma, que j'aurais pu abandonner après le succès de La Boum. Ensuite avec La Fidélité, j'avais l'impression d'être une grande fille enfin, c'était la première fois qu'il me faisait complètement confiance, qu'il acceptait l'idée que je sois devenue une femme avec, pour moi, l'impression très forte d'être et non plus de jouer.

Bertrand Tavernier, pour La Fille de d'Artagnan?
Passé le tournage des scènes d'action, je ne me suis pas sentie très heureuse. L'impression qu'on n'en avait rien à cirer de moi... Ni coeur, ni chaleur.

Mel Gibson, dans Braveheart?
Oh, mon Dieu, un homme sympathique, pour un tournage loin de mes bases. J'aime être l'étrangère, celle qui redébute.

Antonioni?
Une de mes rencontres les plus émouvantes, même si je n'ai pas aimé le résultat [Par-delà les nuages].

"Notoriété soudaine "

Si vous n'aviez pas fait du cinéma, vous auriez fait...
N'importe quoi, en échange de mon indépendance. Très tôt, c'était ma seule ambition, être affranchie de mes parents, n'avoir rien à demander à personne. Eux, ils n'ont pas réalisé leurs rêves, ni eu la chance que j'ai eue dans la vie.

C'était peut-être vous, leur chance, non?
Pas si simple. Ma notoriété soudaine, début 1980, a remué beaucoup de choses. C'est un choc, un enfant qui s'en va très tôt de la maison, de surcroît pour aller vivre avec un monsieur qui aurait pu être son papa... [André Zulawski, de 27 ans son aîné].

Vous vous êtes interrogée sur le pourquoi?
J'avais besoin d'équilibre dans un monde [le cinéma] qui est l'instabilité même et où je ne connaissais personne à part lui. C'est comme ça qu'avec mes parents, nous sommes passés par des phases délicates. On s'est même séparés à un moment, et puis nos liens se sont resserrés.

Et si c'était à refaire?
Je choisirais à nouveau mes parents. Je suis le fruit du milieu dans lequel j'ai grandi, le leur, avec sa richesse et avec ses manques. Ils m'ont inculqué la notion de famille. Si vous saviez le nombre de copains-copines malheureux qui ont dormi à la maison quand ça n'allait pas fort! C'est un ciment, ce sentiment. Et il m'a rendue solide.


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Admin le Mer 4 Fév 2009 - 2:22



Sophie Marceau et Christophe Lambert toujours amoureux.




C'est une idylle qui dure ! Hier, à l'avant-première du film LOL, Sophie Marceau et son compagnon Christophe Lambert ont affiché leur amour au grand jour.

Sophie Marceau revient sur le devant de la scène ! Des magazines aux salles obscures, la ravissante actrice fait parler d'elle. Une chose est sûre, l'héroïne de La Boum a bien grandi. Elle est désormais une femme amoureuse. Depuis deux ans, Sophie Marceau vit une belle histoire d'amour avec Christophe Lambert. L'inoubliable Tarzan de Greystoke a rencontré sa belle sur le tournage du film La Disparue de Deauville, réalisé par Sophie Marceau. Il partage l'affiche avec sa dulcinée et tombe alors sous son charme.

Depuis leur rencontre, Sophie Marceau et Christophe Lambert ne se quittent plus. On ne les imaginait pas ensemble et pourtant... Les tourtereaux tiennent leur histoire d'amour éloignée des paparazzis et la vivent en toute discrétion. Mais cette fois, ils ont fait une exception. Hier, Christophe Lambert a tout naturellement accompagné Sophie Marceau à l'avant-première de LOL, son nouveau film. Le couple rayonnait de bonheur. Elle, resplendissante, était vêtue d'un pantalon noir et d'un élégant haut couleur crème. Lui, tout de noir vêtu, tenait tendrement sa compagne. C'est beau l'amour !

Le reste de l'équipe était également présent à l'avant-première, sur les Champs-Élysées. La réalisatrice, Lisa Azuelos, la fille de Marie Laforêt, était entourée de Christa Theret, qui joue la fille de Sophie Marceau, et Alexandre Astier, plus connu comme le désopilant Roi Arthur de Kaamelott. Mais la star de la soirée reste indiscutablement Sophie Marceau. Elle semble aussi heureuse dans sa vie privée, que dans sa vie professionnelle. Pourvu que ça dure !
03 février 2009 - 15h01 par Malaika COCO

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau : avec «LOL», son cœur fait «Boum»

Message par Admin le Mer 4 Fév 2009 - 23:33

Sophie Marceau : avec «LOL», son cœur fait «Boum»


Propos recueillis par Emmanuèle Frois
04/02/2009 |
.


Trente ans après le film de Claude Pinoteau où elle incarnait une adolescente de 13 ans, Sophie Marceau devient la maman de Lol, 16 ans, jouée par Christa Theret.

Tête d'affiche de cette comédie qui évoque les rapports d'une mère et de sa fille de seize ans, l'actrice se souvient de l'ado qu'elle était dans «La Boum».

«LOL» - Comédie de Lisa Azuelos avec Sophie Marceau, Christa Theret, Jocelyn Quivrin, Alexandre Astier. Durée : 1 h 41.


De «La Boum» à «LOL»
«Il n'y a que trente ans qui séparent les deux films. Et j'en suis le lien et le symbole. LOL est un film générationnel comme l'était La Boum dont Lisa Azuelos s'est beaucoup inspirée. Le film joue de la même manière sur l'affectif, sans avoir une dimension sociale ou politique. Les comédies de ce genre sont très rares dans le cinéma français. Lisa Azuelos a envie de rire des choses de la vie et je trouve que c'est une qualité remarquable. Elle m'a donné le rôle d'Anne, une mère de quarante ans, divorcée et qui a trois enfants dont Lol, une ado de ­16 ans. Un rôle qui me permet d'aborder la problématique parents-ados en la dédramatisant et en jouant parfois l'autodérision. La possibilité aussi pour moi de témoigner et de partager mon expérience.»
De la bluette à la «love story»
«Dans La Boum, le flirt tourne autour du premier baiser. À 16 ans, Lol, l'héroïne, a d'autres préoccupations… Le film de Lisa parle d'amour et du premier rapport sexuel. Sa mère, Anne, comme tous les parents du monde, a peur…»
Les ados d'aujourd'hui
«Ils ont un langage très codé, communiquent par MSN et SMS comme dans LOL. On leur en met beaucoup trop dans la tête ! Même s'ils ont l'air de s'en foutre, d'être complètement à l'ouest, ils se sentent concernés par trop de choses. Si cela ne vient pas de nous, c'est l'école, Internet, la télé qui s'en chargeront. Ils sont anxieux et subissent une pression énorme. Ils ont peur de tout. En fait, on les surprotège. Ils mangent mal à la cantine ? On se réunit entre mamans pour en parler. Mais nous, on a bouffé des choses horribles ! Ils ont un corps qui ne leur sert à rien. Ils le percent, ils le tatouent, ils ont un vrai mal-être physique. Et pourtant, on les écoute beaucoup plus qu'avant. Ils ont les bonnes godasses, tout est parfait. Ils sont immunisés, du coup ils sont superallergiques ! Ils ont l'érudition, la connaissance, ils sont superintelligents, c'est hallucinant. Avec les mômes du film, j'avais des gros complexes !»
Alcool, drogue et rock'n'roll
«Depuis l'époque de La Boum, le monde a beaucoup évolué, les rapports sociaux se sont tendus. Les ados ne savent pas d'où viennent leurs problèmes. Le monstre finit par surgir. Pour lâcher la tension, ils remplissent leur corps, leur esprit autrement…»
Les relations parents-ados
«Moi, je crois que le problème vient plus des parents que des enfants ! Certains parents égoïstes pensent qu'ils ont eux aussi bien le droit de s'amuser. Et il existe des mères qui, par jeunisme, sont en rivalité avec leurs filles. Et comme on est devenus plus tolérants que dans les années 1980, le manque de structure, de rituel et d'interdits à la maison n'aident pas les jeunes à se construire. Les enfants doivent savoir qu'ils sont importants, qu'ils ne sont pas accessoires.»
La célébrité à 13 ans ou l'adolescence volée
«À 13 ans, avec le rôle de Vic, je suis devenue quelqu'un de célèbre. Cela a été assez violent. Je n'ai pas pu continuer à avoir une vie insouciante. Je ne pouvais pas me raccrocher à mon milieu auquel j'avais été arrachée, ni à celui du cinéma. Mes parents étaient d'origine très modeste. J'ai arrêté le lycée. Je ne savais pas si j'allais continuer à faire du cinéma puisque ce n'était pas mon rêve. J'avais envie d'être indépendante et de travailler.»
Maman Marceau
«Je suis une mère avant d'être une actrice. Je pense d'abord à mes deux enfants. Je travaille beaucoup mais ne sors pas tous les soirs. Ce n'est pas de la générosité, j'ai été élevée comme ça. Si je ne suis pas une mère parfaite, je ne me range pas dans la catégorie des mères copines. Mon fils, Vincent qui a treize ans, a envie de réussir à l'école. À son âge, je ne faisais pas mes devoirs, je balançais mon sac et j'allais m'amuser. Je n'aurais pas dû le dire !»
http://www.lefigaro.fr

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Emlyn le Mer 4 Fév 2009 - 23:37

mercii pour l'article virginie ..

Emlyn

Nombre de messages : 4212
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 24/03/2008

http://www.myspace.com/lyn_musik

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par norbert le Mer 4 Fév 2009 - 23:38

merci virginie !
Qui a vu le film ???
avatar
norbert

Nombre de messages : 1773
Age : 50
Localisation : bois d'arcy (78)
Date d'inscription : 13/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau scans magazine Point de vue du 4 au 10/02/09

Message par Admin le Ven 6 Fév 2009 - 9:18


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau:magazine France Dimanche

Message par Admin le Sam 7 Fév 2009 - 14:16


Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par meuh's sister2 le Mar 17 Fév 2009 - 16:27

oui moi j'ai vu le film ce week-end et vraiment j'ai adoré !! c'est frais, plein d'humour, très réaliste ! on passe un bon moment... Petite anecdote rigolote : pendant une scène du film (une jeune fille est au supermarché) on entend "dreams are my reality" en fond sonore !! ça m'a fait sourire !!!
avatar
meuh's sister2

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Au royaume des Rigolos !! :)
Date d'inscription : 03/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Emlyn le Mar 17 Fév 2009 - 18:17

moi aussi j'lai vu et j'ai bien aimé ...

Emlyn

Nombre de messages : 4212
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 24/03/2008

http://www.myspace.com/lyn_musik

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Marceau, de "La Boum" à "LOL"

Message par Admin le Mer 18 Fév 2009 - 8:36


Sophie Marceau, de "La Boum" à "LOL"



Trente ans après, Vic n'a pas pris une ride.



Trente ans après "La Boum", Sophie Marceau reste Vic, 13 ans, l'adolescente qui nous a tellement attendri lorsqu'elle dansait un slow avec Mathieu, un lycéen à la moustache naissante, sur l'air entêtant "Dreams are my realityyyyyyy". L'actrice française est aujourd'hui à l'affiche de "LOL", une comédie générationnelle où cette fois, elle endosse le rôle de la mère dépassée par une progéniture en pleine tourmente.Rien n'a changé
Aujourd'hui, même s'il est dur de l'admettre, la petite Vic a 42 ans et est maman à son tour. Pourtant si l'on en croit, ses déclarations, peu de choses ont changé. "J'ai tourné La Boum en 1979. Ça fait 30 ans. Mais je ne pense pas que les ados aient changé. Ceux de La Boum avaient 13 ans. Et moi, à 13 ans, je fumais déjà des cigarettes. (...) La Boum, c'était le premier baiser. LOL, c'est la première fois qu'on donne son corps à un autre". Les boums sont devenues des teufs, les slows sont complètement has been, Mathieu s'appelle désormais Arthur et un éclat de rire se traduit par LOL (laughing out loud, mort de rire en langage SMS).

Une simple différence de langage somme toute, qui n'a pas effrayé Sophie Marceau, maman dans la vie d'un garçon de 13 ans et d'une petite fille de 3 ans. Un rôle dans lequel elle se dit à la fois à l'aise et angoissée. "Je ne vérifie pas ce que fait mon fils aîné. Je veux installer une confiance. Je ne relâche jamais mon attention, bien sûr, mais je veux qu'il apprenne que beaucoup de choses dans la vie vont dépendre de lui seul. Évidemment, c'est une prise de tête perpétuelle! On se demande sans cesse si on prépare suffisamment ses enfants à se faire une place dans le monde. C'est ma seule culpabilité. Et puis, je me demande parfois si je suis un bon modèle pour mes enfants : je suis à la fois dans les normes et pas du tout dans les normes.



La comédienne partage aujourd'hui sa vie avec Christophe Lambert.

Paradoxe
"Dans les normes, pas dans les normes", voilà qui résume bien le paradoxe qui se pose lorsque l'on sonde le public sur la personnalité finalement assez mystérieuse de la comédienne. Flatteurs ou pas, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier celle qui reste, malgré tout, l'actrice chouchou des français.

De ses seize ans de vie commune avec Andrzej Zulawski, elle traîne comme un boulet une réputation d'intello ou de tordue, c'est selon. De ses déclarations acerbes sur le cinéma français, une renommée de starlette difficile et de ses rôles, une crédibilité moyenne en tant qu'actrice. D'un sein dévoilé sur les marches de Cannes, enfin, des accusations de chirurgie esthétique.

Résurrection
Pourtant, lorsque l'on observe la résurrection de Sophie sur les écrans de cinéma, on se dit qu'elle n'est finalement rien de tout ça. Et elle a beau être passée du rôle d'adolescente à celui de mère, Sophie Marceau est plus belle et plus éblouissante de naturel que jamais. Vic n'a pas pris une ride... (vt)



Le sein (malencontreusement?) dévoilé sur le tapis rouge de Cannes a fait couler beaucoup d'encre.




Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par meuh's sister2 le Mer 18 Fév 2009 - 16:38

super cet article !! il vient d'oû ?
avatar
meuh's sister2

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Au royaume des Rigolos !! :)
Date d'inscription : 03/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Admin le Mer 18 Fév 2009 - 17:32

Il vient d'ici http://www.7sur7.be

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par meuh's sister2 le Jeu 19 Fév 2009 - 10:23

merciiii beaucoup !!
avatar
meuh's sister2

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Au royaume des Rigolos !! :)
Date d'inscription : 03/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sophie en Espagne pour présenter" Les femmes de l'ombre"

Message par Admin le Mer 11 Mar 2009 - 8:47



Sophie Marceau débute 2009 sur les chapeaux de roues et met les bouchées doubles, en portant la culotte face à un Dany Boon un brin dépassé dans De l'autre côté du lit, comédie d'inversion de Pascale Pouzadoux, ou en se tordant de rire version SMS/MSN dans LOL.
Et si l'histoire d'amour de la comédienne avec le public français continue à aller de l'avant, elle vient pourtant d'effectuer un bond dans le temps. Un bond d'un an, pour être précis, puisqu'on retrouve en ce moment la belle Sophie en promotion pour Les Femmes de l'ombre, une réalisation signée Jean-Paul Salomé et parue sur nos écrans le... 12 mars 2008 ! Cette plongée dans la Résistance française, avec Sophie Marceau en chef d'un commando de choc et de charme dont faisaient partie Julie Depardieu, Marie Gillain et Déborah François (récemment césarisée), avait d'ailleurs connu un certain succès, ayant franchi le cap du million d'entrées au compteur du box-office.
Sophie Marceau se trouve en Espagne avec son arme fatale (le mordillage de lèvre inférieure), pour présenter "Les Femmes de l'ombre" ( Espias en la sombra).

http://www.purepeople.com

Admin
Administratrice

Nombre de messages : 21498
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOPHIE MARCEAU

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum